Bretagne

Réforme des retraites : la France en colère !

04 décembre 2019 à 15h16 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

On vous le dit et le répète : la journée de mobilisation contre la réforme des retraites, contestée par les Français, s'annonce très suivie, notamment sur les rails (SNCF) ce jeudi, et plus généralement dans les services publics.

Jeudi noir en France. Les syndicats appellent à faire grève et à défiler contre la réforme des retraites, et ils sont soutenus par la majorité des Français. Un sondage Elabe publié pour BFMTV révèle que près de 6 Français sur 10 approuve cette mobilisation. L’objectif de l’exécutif Macron/Philippe, sécuriser les retraites dans le futur face à l’allongement de l’espérance de vie, réduire le déficit actuel, et parvenir à un système universel simplifié. Les 42 organismes de retraite existants, qui dispose chacun de leur propre mode de calcul, ne devraient faire plus qu’un.

Ras-le-bol général

Pour les syndicats, le projet va revenir sur le principe de répartition, et il ne va pas réduire les inégalités actuelles… Système à point ; âge pivot ; régimes spéciaux, etc. Des termes que vous entendez, et qui posent question. Ecoutez Catherine Tuchais, la secrétaire départementale FSU en Loire-Atlantique, interrogée par Dolorès Charles.

Écouter le podcast

ob_df1d29_retraite-par-point-moins.jpg (50 KB)

Les syndidcats ont été entendus, reçus par le Gouvernement, mais pas forcément écoutés. Catherine Tuchais avec Dolorès Charles.

Écouter le podcast

Pour connaître un avis divergent sur la réforme des retraites en cours, Dolorès avait interrogé le député de LREM de Vendée Patrick Loiseau. Plus d'informations ici.

De grosses perturbations

En attendant, ce projet est contesté dans toutes les villes de France ce jeudi 5 décembre. La grève est très suivie notamment sur les rails (SNCF). Du jamais vu depuis 1995, admet la direction régionale de l'entreprise ferroviaire. Pas plus de 10% de trains en circulation, 1 TGV ou un train Intercité sur 10, et 1 TER sur 5 en moyenne… et encore souvent assuré en bus en Pays de la Loire. Pour les lignes Intercités aucune circulation n’est prévue pour Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux.

En Bretagne, le trafic des TER est quasi nul, la région bretonne est d'ailleurs la plus touchée de France, avec 5% de trains en circulation sur certaines lignes; trois allers-retours entre Rennes, Vitré et Laval, ainsi qu’entre Rennes et Messac-Guipry. Ce mouvement de grève étant reconductible, les perturbations vont se prolonger vendredi et ce week-end. La SNCF vous conseille d’annuler ou de reporter votre voyage.

Préférez un autre mode de transport (ou covoiturage)

Trafic normal assuré sur le réseau de Cholet Bus, ou à Angers sur le réseau Irigo. A Nantes, la Semitan annonce un réseau Bus et Tram fonctionnant en horaires de vacances (jaune), à quelques exceptions (bleu).

A Lorient, un préavis de grève est déposé à la CTRL : des perturbations sont à prévoir sur le trafic des lignes régulières. Les bus scolaires entreprises, PMR et Transport à la Demande seront assurés. A Vannes, le réseau kicéo circule normalement mais il risque d’être impacté par les manifestations prévues en ville. A Quimper, le réseau QUB doit assurer plus de 80% de son trafic, perturbations à prévoir en centre-ville du fait des cortèges. Enfin à Brest, les trams, bus et téléphérique circulent normalement, excepté entre 10h45 et 13h… La ligne A du tramway sera interrompue compte-tenu des manifs entre les stations Château et Jaurès.

Easy Jet et Air France

Dans les aéroports, Air France annonce la suppression de 30% de ses vols avec des perturbations à prévoir donc à Brest, Rennes, Quimper, Nantes ou Lorient. La compagnie aérienne britannique EasyJet annonce l’annulation d’une partie de son programme français, soit 233 vols intérieurs et moyen-courriers supprimés.

Justice Morte

C'est aussi une journée Justice Morte pour les avocats. Le conseil de l’Ordre du barreau de Nantes a décidé de suspendre toute participation des avocats à quelque audience que ce soit en matière civile, pénale, commerciale, sociale, prudhommale et administrative. Même chose pour les parquets  des Sables-d'Olonne (grève totale) ou d'Angers. Les robes noires du barreau de La Roche-sur-Yon ont décidé d'une journée de grève, pour défendre un système de retraite juste, solidaire équitable, et soucieux des plus fragiles.

Dans les écoles, beaucoup de professeurs absents !

Dans l’Education nationale, nombreux seront les professeurs à faire grève contre cette réforme des retraites. Environ 1 enseignant sur 2. Résultat : 4 écoles sur 10 fermées au niveau national, soit une centaine d'écoles fermées à Nantes, au moins 120 dans les Côtes-d’Armor... Les grandes villes mettent en place un service minimum d'accueil. A La Roche-sur-Yon, la Ville recevra les enfants sur deux sites, à l’Espace Jacques-Golly, et à la Maison de quartier de la Vallée-Verte. A Saint-Nazaire ou Rezé par exemple, le mouvement social a des répercussions sur les services périscolaires et de cantine. A Rezé, service minimum d’accueil assuré à l’école maternelle Pauline-Roland de Rezé.

A Brest, de nombreuses écoles ne disposent ni de garderie, ni cantine, ni d’accueil périscolaire comme les écoles Aubrac, Hauts de Penfeld ou encore Petit Paris et Simone Veil. A Quimper, certains établissements resteront fermés à Edmond Michelet, Frédéric Le Guyader ou encore Léon Blum. Parmi les écoles fermées à Lorient, Bois Bissonnet, Jacques Prévert ou encore Kermelo et Lanveur.

Plus de 200 établissements de Challans à Saint-Gilles seront concernés par le mouvement en Vendée, sur un total de 308. Aux Herbiers en revanche, aucune école ne devrait être touchée par la grève.

Les cortèges

Dans le cortège, des salariés du secteur public comme du secteur privé, des étudiants, des avocats, des employés de la Poste, ou d'EDF, des éboueurs, des agents hospitaliers, etc.

De nombreuses manifestations sont prévues :

A Rennes, les syndicats appellent à battre le pavé dès 10h30 depuis l'esplanade Charles de Gaulle. Comme à Nantes, les autorités craignent des violences et la présence de casseurs.

A Guingamp rassemblement de la CGT, FSU, FO et Solidaires place du Vally à 12h. Une opération escargot est annoncée sur la RN12 entre Guingamp et Saint-Brieuc. Les manifestant doivent rejoindre la place de la liberté de Saint-Brieuc à 13h30.

Rassemblements à 10h30 allée du Palais de justice à Lannion, à 10h devant le centre hospitalier de Dinan, pour une marche jusqu’à la place de la mairie, puis à 11h à la sous-préfecture.

Dans le Finistère, pas moins de 6 cortèges prévus : à 10h Place Jean Jaurès à Quimperlé, à 10h30 à la Mairie de Landerneau, à 11h Place de la Liberté à Brest, Place de la Résistance à Quimper, Place du Champ de Foire à Carhaix et Place des Otages à Morlaix.

A Vannes, l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU et Confédération paysanne manifestera ensemble avec deux rassemblements : à 9h aux ronds-points Boizy à Laroiseau et devant l’hôpital vannetais. Les manifestants convergeront ensuite à 9h30 vers l’hôtel de ville, puis dès le milieu de matinée jusqu’à la zone commerciale du Fourchêne.
Rassemblements aussi à 10h Place Saint-Christophe à Lorient, à 10h30 sur la Plaine à Pontivy et au Port du Palais à 11h à Belle-Ile.

Une mobilisation massive en Loire-Atlantique

L’intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires table sur une mobilisation massive dans la rue et les entreprises. Les 4 syndicats seront rejoints par la FSE des étudiants, la CFDT ou la CFE-CGC ainsi que "quelques" Gilets jaunes. Les manifestations sont fixées à 10H à Saint-Nazaire, place de l'Amérique LAtine, à 10H30 à Nantes (Miroir d’eau), et Ancenis (station Esso) et 11h à Châteaubriant (mairie).

Dans le Maine-et-Loire, manifestation à Angers, rendez-vous à 11h place Leclerc et à Cholet l’intersyndicale CGT, Force ouvrière, FSU, Sud, Unef et UNL appelle à manifester à partir de 10 h 30, au rond-point de Paris. Le cortège partira ensuite en direction de la zone de l’Écuyère. Cortèges annoncés aussi à Saumur et Segré en matinée.

Pour la Mayenne, le cortège principal aura lieu à Laval au départ de Trémoille à 10h45, et pour la Vendée, les syndicats appellent à battre le pavé à La Roche sur Yon, 14h depuis la place Napoléon.