Confinement : Encore un "petit" effort !

14 avril 2020 à 3h05 par Emilie PLANTARD

Le président Emmanuel Macron a pris la parole hier soir en annonçant une prolongation du confinement le 11 mai. Il faut donc continuer les efforts, mais on aperçoit une issue. A priori, les français y étaient préparés.

HIT WEST
Crédit: Hit West

A Nantes, il y avait un peu de monde à profiter des rayons de soleil de ce lundi de Pâques. L’heure de balade autorisée, souvent en famille, pour rompre le confinement auquel tous le français doivent s'astreindre depuis bientôt 1 mois. Le premier ministre avait déjà annoncé la prolongation nécessaire après la date du 15 avril, Emmanuel Macron l’a confirmée hier soir, en précisant la date du 11 mai. Ce sont donc 4 semaines supplémentaires qu’il faudra respecter. C’est long, mais sur les bords de Loire hier, l’heure était à la résignation : Pas de surprise.  

Écouter le podcast

"Je trouve ça normal, de toute façon, pas déconfiner d’un coup donc forcément le fait que ça dure un mois de plus, ça me semble logique… Après, est-ce qu’on est contents, non ! Mais c’est nécessaire… C’est un peu dur mais ce n’est pas étonnant et on s’y attendait quand même, psychologiquement on était préparés… Un mois pour moi, avec le travail, ça va je m’arrange mais pour les enfants, on commence à tourner en boucle… Oui c’est compliqué, c’est surtout le travail qui me fait stresser. On reverra notre famille, nos amis, après ça, ça reviendra normalement. Le travail, on croise les doigts !"

Il faut garder le moral ! 

Le calcul est donc facile, nous en sommes à la moitié de cette période de confinement. Nous avons déjà tenu 4 semaines, il faudra maintenant rester 4 semaines de plus à la maison, avec les restrictions imposées par le gouvernement. Pour certains, ça passe. Pour d’autres, un peu moins…

Écouter le podcast

"Je travaille assez souvent donc pour moi ça va, pour mon conjoint qui est à la maison, c’est plus difficile… On a envie de transgresser les règles par moment, et oui ça devient de plus en plus dur… Il y a des bons côtés, il faut dire ce qui est, tout ralentit, il y a beaucoup moins de pollution, on dépense moins d’argent… On a repris le sport, moi j’avais arrêté depuis des années, on fait au moins 3H de sport tous les matins, on se lève à 8H, au contraire, c’est même plutôt positif, parce qu’on a plutôt une bonne routine… Quand même ça va on peut se promener un peu et puis on a assez de jouets pour jouer !"

La fin du confinement strict devrait s’accompagner d’un retour à l’école et à la crèche pour les plus jeunes. Les personnes âgées en revanche, devront attendre encore un peu...