Confinement prolongé jusqu'au 11 mai

13 avril 2020 à 18h05 par Dolorès CHARLES

Un discours très attendu, et en particulier la date du déconfinement.

HIT WEST
Emmanuel Macron

Le Chef de l’Etat s’est exprimé ce lundi soir, peu après 20 heures, à la TV pour nous annoncer une nouvelle prolongation du confinement en France. Si « l’épidémie marque le pas, et si l’espoir revient, voire renaît, selon Emmanuel Macron, rien n’est acquis… il faut poursuivre l’effort, et le confinement le plus strict doit perdurer jusqu’au 11 mai » pour ralentir la propagation du virus.





Le Coronavirus qui a tué à cette heure près de 15 000 personnes en France, dont 9.500 depuis le 1er mars en milieu hospitalier (+ 335 en 24 heures) et plus de 5 300 dans les EHPAD (+ 239).


Les écoles vont rouvrir le 11 mai


A partir du 11 mai, les écoles, les crèches, les collèges et les lycées rouvriront progressivement, mais pas les facultés fermées jusqu’en septembre. Et en attentant "le pays doit continuer à vivre" : les entreprises qui le souhaitent peuvent reprendre l’activité, "si la sécurité des salariés est garantie". Pour les autres, les mesures de chômage partiel seront prolongées et renforcées.






Tous les festivals annulés jusqu'à la mi-juillet


Les grands festivals sont annulés jusqu’à la mi-juillet, ce qui signifie pas de Hellfest (ndlr : l'annulation avait été officialisée il y a quelques jours), ni de Nuit de l'Erdre, ni de festival Art Rock et sans doute pas de Francofolies de La Rochelle non plus… Menacés aussi les Vieilles Charrues de Carhaix, les Fêtes maritimes de Brest ou le Festival de Poupet en Vendée...






Des aides spécifiques seront attribuées aux secteurs du tourisme, culturel ou évènementiel fortement impactés par la crise sanitaire. Des aides aussi pour les familles les plus modestes avec enfants.


Les bars, hôtels et restos resteront fermés


Les bars, restaurants, hôtels, salles de spectacles et cinémas resteront eux fermés après le 11 mai. Après cette date, il s'agira de multiplier les tests covid-19, les personnes dépistées seront en priorité les aînés, les soignants et les personnes fragiles. Toute personne présentant des symptômes. Cette phase de tests s'accompagnera de la mise à disposition d'une application numérique dédiée qui pourra dire si oui ou non on a été en contact avec une personne contaminée, bref de tracer une possible contamination. Des mesures débattues dans les prochaines semaines par les parlementaires. Pour finir, les frontières avec les pays non-européens resteront fermées.


"La France n'était pas assez préparée"


Emmanuel Macron a avoué lors de cette nouvelle allocution TV d'une vingtaine de minutes, que la France n'était pas assez préparée à cette crise, et qu'elle a connu "des failles et des insuffisances" en termes d'équipements notamment (masques, blouses, gel...). Après le 11 mai, chaque Français devra pouvoir s'équiper d'un masque grand public.