Une alerte à la bombe pour ne pas voir ses parents !

21 janvier 2019 à 14h57 par Katell LAGRE

Vendredi, un avion de la compagnie Easy Jet, parti de Lyon pour Rennes avait du rebrousser chemin à cause d'une alerte à la bombe ⬦

HIT WEST

L’auteur de cette fausse alerte à la bombe sera jugé le 21 mai. Dans un communiqué, le parquet de Rennes indique qu’il s’agit d’un étudiant rennais de 23 ans.
Un jeune homme, toujours selon le parquet, qui ne parait pas atteint de trouble d'ordre psychologique, et qui est totalement inconnu des services de police.
La motivation de son acte n'est d'aucune manière en lien avec une quelconque action terroriste. Il ne voulait juste pas que ses parents, qui étaient dans l’avion, le rejoignent à Rennes.


Il encourt ainsi une peine de 05 ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende pour « communication de fausses nouvelles compromettant la sécurité d'un aéronef en vol ».
Et d’ici le procès, l’étudiant devra respecter le contrôle judiciaire auquel il a été soumis, lui imposant notamment de se présenter régulièrement au commissariat de Rennes et lui interdisant l'accès à tout aéroport .