Tous assis aux festivals, et pas plus de 5 000 !

18 février 2021 à 19h10 - Modifié : 19 février 2021 à 5h37 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Crédit: Hit West

Les annonces de la Ministre de la culture étaient très attendues par tous les amateurs de musique. Résultat, les festivals pourront se tenir mais avec une jauge réduite, pas plus de 5 000 personnes et en mode assis.

C'est en fin de journée que se tenait la réunion entre la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot et les représentants des festivals, et l'angevine leur a annoncé que les évènements pour la plupart musicaux pourraient avoir lieu cette année, mais avec une jauge réduite à 5 000 spectateurs, des festivaliers qui seront tous assis ! Le Gouvernement va par ailleurs débloquer 30 millions d’euros d’aide pour aider les organisateurs des festivals. A Carhaix, le patron des Vieilles Charrues, Jérôme Tréhorel, a annoncé que le festival breton qui draine 270 000 personnes chaque été (2019) se tiendrait mais sous une forme différente, peut-être sur plus de 4 jours. Les contraintes annoncées empêchent d’accueillir la star québécoise le 15 juillet .

Le FIL, sur le fil

Dans le Morbihan, le festival Interceltique attend de voir ce qui sera possible ou pas, mais les organisateurs travaillent sur une jauge réduite et assise pour les concerts. Pour le directeur du festival de métal Motocultor à Saint-Nolff : « un événement assis de 5 000 personnes, ce ne s’appelle pas un festival mais un concert ». Même chose pour au Pont du Rock à Malestroit.

La Nuit de l'Erdre très compromise

Pour Marc Jolys de La Nuit de l'Erdre à Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique, c'est un coup de massue. Inimaginable pour lui d'organiser une édition dans ces conditions. Aussi, l'édition 2021 est fortement compromise :

Écouter le podcast

"Il a été proposé... imposé je dirais, le même fonctionnement qui a été mis en place en septembre 2020... c'est à dire des jauges de 5.000 personnes en salle et en extérieur, et assis avec distanciation... Financièrement ce n'est pas tenable, et puis au niveau philosophique, un concert de musique on est là pour bouger quoi, les gens ne vont pas rester à trois mètres de distance devant la scène et statiques, ça ne marche pas, ça ne va pas intéresser grand-monde".

Le plus surprenant, selon le directeur de ce festival ligérien, c'est l'annonce de concert-test au printemps.

Écouter le podcast

"Je ne comprends pas on nous parle de concert-test à Marseille avec IAM devant 2.000 personnes, un autre à Paris à l'Arena, avec 5.000 personnes, debout au mois de mars, et puis voilà. On a besoin d'une décision pour nous positionner. La décision est annoncée et on est entre incompréhension et déception... C'est dur".

Pas mieux pour le Hellfest - Ben Barbaud le patron du festival de musiques extrêmes, à la programmation à 90% étrangère, le confirme à Ouest-France : l'édition 2021 n'aura pas lieu en juin à Clisson. Au foin de la rue en Mayenne dit réfléchir au maintien de son édition prévue les 2 et 3 juillet à Saint-Denis-de-Gastines, comme Art Rock programmé du 20 au 23 mai à Saint Brieuc. La directrice Carole Meyer pense « qu’il reste pas mal de zones de flous » et attend des précisions. L’édition 2021 devrait toutefois de tenir avec une affiche plus francophone et un format adapté.

POUPET MAINTIENT 13 SOIREES

Philippe Maindron, le directeur du festival de Poupet à Saint-Malo-du-Bois en Vendée a décidé de maintenir 13 soirées sur les 15 programmées, celles déjà calées pour des jauges de 5.000 personnes. En revanche, les deux soirées prévues pour accueillir 25.000 personnes seront annulées à St-Laurent-sur-Sèvre. C'est donc l'organisation de toute la saison d'été du festival qui doit être revue :

Écouter le podcast

"Là où on est content c'est qu'on va pouvoir faire une édition 2021 digne de ce nom... Bien sûr que la donne est compliquée, j'entends qu'il y aura des aides pour celles et ceux qui continuent et pour ceux qui arrêtent. On va évaluer le montant de la perte et de tout ce que cela implique de jouer déjà 5 000 places assises pendant 3 semaines, et tout ce qui va avec. Nous, cela nous implique de changer de site et de trouver une nouvelle scène, tout est compliqué en fait mais on va y arriver !"

Dans le Finistère, le FestiDreuz se réjouit et pense s’adapter aux mesures à Fouesnant, même chose pour Astropolis à Brest. Le Festival de Cornouaille confirme sa tenue en 2021 à Quimper mais sans fest-noz. D’autres attendent de voir, comme Au Bout du Monde à Crozon. A Morlaix, Panoramas espère toujours que la situation sanitaire va s’améliorer, et enfin à Landerneau, l’organisateur de la Fête du Bruit se dit « dégouté et limite résigné »...

Des réactions recueillies par Cédric Mané ce (jeudi) soir.