Actualités régionales

SOS Amitié à votre écoute ... même le soir du 31 !

31 décembre 2019 à 16h12 Par Dolorès CHARLES
SOS Amitié
Crédit photo : Ronan Le Mouhaer (Hit West)

Ce 31 décembre est l'occasion de parler de l'association SOS Amitié, mise en avant dans "Le Père Noël est une ordure" avec SOS Détresse. A Rennes, elle recherche des écoutants. L'appel sera peut être entendu ?

SOS Amitié, qui fêtera ses 60 ans en 2020, recherche de nouveaux écoutants. À Rennes, une cinquantaine de personnes se relaient 24h/24, 365 jours par an pour répondre aux quelque 15 000 appels annuels. Un engagement bénévole qui commence par une formation intensive que vous présente Michèle, écoutante au sein de l’antenne rennaise.

Écouter le podcast

"SOS Amitiés de Rennes Bonjour... On devient écoutant après une longue formation. On apprend à écouter et à ne pas donner de conseils bien sûr, d'être sans jugement et d'être dans une posture de grande bienveillance. On a aussi des cours sur le suicide ou sur un certain nombre de pathologies mentales, et puis il y a toute une partie pratique : les stagiaires commencent par une écoute d'observation et on fait aussi des écoutes fictives, on simule un appel, on fait l'appelant et on demande aux gens en formation de répondre..."

Un engagement bénévole pour les écoutants

Un engagement bénévole ouvert à tous mais qui nécessite du temps et de la réflexion comme l’explique Michèle.

Écouter le podcast

"A SOS Amitié quand on fait la formation on s'engage à faire 200 heures par an, il y a un planning et donc on les fait quand on veut ! Cela fait à peu près quatre heures par semaine. Il y a des personnes qui pendant la formation se disent "non ça c'est pas fait pour moi", ce sont souvent des gens qui révèlent une certaine fragilité ou bien qui ne sentent pas de faire ça .. Je suis persuadée que l'on a un rôle social fondamental ! Tous les écoutants le disent : on reçoit largement autant qu'on donne et on n'est plus tout à fait la même personne quand on a été écoutant à SOS Amitié."

"Les gens appellent pour exprimer une grande détresse..."

Entre sujets sensibles et garantie de l’anonymat, voici les raisons qui poussent à contacter SOS Amitié :

Écouter le podcast

"Les gens appellent pour exprimer une grande détresse : la solitude bien sûr mais aussi des problèmes de précarité, de viols, d'incestes... Les écoutants de SOS Amitié découvrent ce qu'est la misère du monde ... Les gens appellent SOS Amitié parce que c'est anonyme : on ne saura jamais qui ils sont et ils ne sauront jamais qui on est ... Je pense que ça leur permet de dire des tas de choses, qu'ils n'ont jamais dites. Certains nous disent vous savez ce que je vous dis là je ne l'ai jamais dit à mon psychiatre."

Le Père Noël est une ordure...

Si vous avez tous en tête les scènes cultes du Père Noël est une ordure, sachez que la période des fêtes n’est pas forcément synonyme de plus d’appels pour l’association, comme l’explique Michèle de l’antenne rennaise.

Écouter le podcast

"Plus d'appels que d'habitude ce n'est vraiment pas possible, vu que de toute façon dès qu'on raccroche ça sonne ! Par contre, on a des appels souvent bien ciblés de gens qui souvent sont seuls et souvent malheureux parce qu'ils ont coupé les liens ou les liens ont été coupés avec leur famille ou leurs enfants et cela ravive ça de manière extrêmement importante ... et au jour de l'an on a des gens seul, qui sont d'ailleurs souvent étonnés... et oui on leur dit on est là pour vous. "

SOS Amitié répond par tchat !

Enfin l’association SOS Amitié se modernise. Les bénévoles utilisent par exemple les outils numériques pour répondre à un public plus jeune.

Écouter le podcast

"Depuis plusieurs années maintenant, on répond par "tchat" et là on touche en très grande majorité un public très jeune qui jamais ne téléphone ... ça peut aller jusqu'à des ados de 12-13 ans et à la différence du téléphone  où quelques fois on a des gens qui appellent juste parce qu'ils ont besoin de parler sur le "tchat" c'est souvent des appels de grande détresse, de gens qui veulent mourir et qui ne peuvent plus continuer comme ça."

Un reportage de Ronan Le Mouhaër.

Le numéro à retenir pour contacter SOS Amitié : 09 72 39 40 50 ou par tchat sur www.sos-amitie.com