Pays de la Loire

Saint-Nazaire revient au verre à la cantine

04 novembre 2019 à 10h57 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : ©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert

Les élèves des écoles publiques de Saint-Nazaire vont de nouveau déjeuner dans des assiettes en verre. La ville a pris la décision de bannir le plastique dans ses restaurants scolaires, par précaution.

La ville de Saint-Nazaire s’engage dans la continuité de Nantes, à se séparer de toute la vaisselle en plastique utilisée dans les restaurants scolaires de la ville, soit 26.000 pièces au total. Six écoles bénéficient déjà de cette mesure et offrent désormais aux enfants de déjeuner dans des assiettes en verre trempé et de boire de l’eau dans des verres en verre, qu’ils se seront servis grâce à des pichets en inox. Grand bouleversement donc, réfléchi par les équipes municipales en pensant également au confort du personnel de ces cantines. Lydie Mahé est l’élue en charge de la logistique à la mairie de Saint-Nazaire :

Écouter le podcast 

"Ce choix il a été acté en début d’année, on avait commencé par 2 restaurants scolaires afin de mesurer l’impact du poids des plateaux repas pour les enfants et les conditions de travail des agents. Au vu des retours très positifs, on a souhaité accélérer le remplacement de ces couverts et le faire d’ici la fin 2019. C’est à la fois la responsabilité de la collectivité de préserver la santé des enfants, c’est une politique menée qui concerne les couverts mais aussi le contenu des assiettes puisqu’il y a une volonté de favoriser les circuits courts et en bio également."

La fin du tout plastique

Le plastique avait été préféré il y a déjà plusieurs années, tenant compte du poids plus avantageux que le verre trempé ou l’inox et sa résistance à la casse. Cependant, les temps ont changé, les études ont prouvé l’impact nocif que peut avoir la matière, des collectifs ont su faire pression et surtout le gouvernement a voté la loi Egalim, en novembre 2018. Elle interdit l’utilisation de contenants alimentaires en plastique dans la restauration collective des collectivités locales à partir de 2025.

Écouter le podcast

"Ça avait l’avantage d’être plus léger pour les plateaux repas et donc d’améliorer les conditions de travail des agents. Là, on a fait le choix en concertation avec le personnel de la restauration municipale et de l’éducation qui encadrent les enfants sur la pause méridienne et d’anticiper la mise en œuvre de la loi Egalim."

Encore des efforts à faire

Comme à Nantes, les restaurants scolaires de la ville de Saint-Nazaire sont livrés, depuis la cuisine centrale, dans des barquettes en plastique, sous film plastique, parfois directement mises en chauffe. Un non-sens pour le collectif Cantine Sans Plastique 44, par exemple, qui demande aux collectivités d’y renoncer au plus vite. La prochaine étape pour la ville de Saint-Nazaire.

Écouter le podcast

"Là aussi il y a une réflexion qui est engagée par le service pour remplacer les barquettes en plastique par des barquettes bio-compostables, qui comprennent un film végétal pour l’étanchéité. Là on va faire un test grandeur nature pour voir si on est satisfaits du produit qui nous est proposé. On n’écarte pas la possibilité d’utiliser des gastro en inox."

La phase de test va démarrer dans les prochains jours. Le remplacement de la vaisselle en plastique à Saint-Nazaire représente un investissement d’environ 30.000 euros.