Rentrée en Bretagne : interro du Recteur Emmanuel Ethis !

31 août 2020 à 18h39 par Dolorès CHARLES

Les enseignants font leur rentrée ce lundi, pour préparer l'accueil dès ce mardi des 606 000 élèves de l'académie de Rennes. Reportage de Yann Launay.

HIT WEST
Crédit: Yann Launay pour Hit West

Une rentrée particulière, pandémie oblige, avec notamment une question : comment faire pour rattraper le retard lié au confinement, pour remettre à niveau les élèves restés éloignés de l'école depuis 5 ou 6 mois ? La réponse du recteur de l'académie de Rennes, Emmanuel Ethis :

Écouter le podcast

"La stratégie, c'est avant tout de faire l'état des lieux à la rentrée : toute une batterie d'évaluations prévues sur tous les niveaux, pour pouvoir repérer là où il y aurait eu des inégalités ou des fragilités. Derrière ces évaluations, on va mettre en place tous les dispositifs d'accompagnement possibles, les chefs d'établissements auront à leur disposition des enveloppes d'heures supplémentaires, des profs pour l'accompagnement individuel. Je pense à des dispositifs comme "Devoirs faits" qui va être renforcé dès la rentrée..."

Le protocole sanitaire actualisé

Le protocole n'est pas très différent de celui du déconfinement, que les établissements et les collectivités ont déjà pu roder. Des questions peuvent tout de même encore se poser, sur les activités qui seront faisables dans le cadre scolaire. Mais plutôt qu'une longue liste -qui risquerait d'être incomplète -, le Rectorat compte sur le bon sens des équipes éducatives :

Écouter le podcast

"Il y a des choses qui ne se font pas comme avant... Le bon sens, c'est : qu'est-ce qui va nous amener à être le moins en contact possible, à éviter les brassages, à faire que l'on se préserve. Au-delà des préconisations que nous faisons, il ne sert à rien d'avoir des normes trop serrées pour pouvoir faire ce que l'on a à faire... Par exemple pour pouvoir maintenir un lien avec l'art, peut-être plutôt faire venir un artiste dans une école..."

Un masque dès la sixième !

De la sixième à la terminale, tous les élèves devront porter un masque. Ce sont les familles qui devront équiper leurs enfants, mais aucun élève ne sera laissé sans masque :

Écouter le podcast

"Ce sont les services de la vie scolaire qui sont en charge de cela, au sein des établissements : ils sont au fait des situations sociales de chacun des élèves. Si des familles n'ont pas les moyens d'avoir les masques, les enfants seront accompagnés, ils auront leur masque."

Tous les adultes, tous les membres de l'équipe éducative, devront porter un masque. Même en maternelle. Reste que pour l'apprentissage du langage, un enseignant masqué, ce n'est pas forcément l'idéal :

Écouter le podcast

"La problématique, c'est tout ce qui relève de la phonologie : des apprentissages qui méritent d'avoir la gesticulation des lèvres, pour prononcer un certain nombre de syllabes. Il peut y avoir la solution des masques transparents, on peut aussi trouver des solutions numériques..."

Notez que le recteur de l'Académie de Nantes William Marois sera l'invité de "Sur Place ou à Emporter" ce mardi entre midi et 14H, avec Julie et Fabien sur Hit West !