Qui dit Pâques, dit chocolat(s) en pagaille...

2 avril 2021 à 14h03 - Modifié : 7 avril 2021 à 9h41 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Crédit: Vincent Vallée

C'est le week-end pascal, et si les restrictions sont nombreuses, avec le coronavirus, aucune ne nous interdit de chasser les oeufs en chocolat ! Pour la plus grande satisfaction des artisans chocolatiers.

Chocolat noir, au lait, chocolat dulce ou blanc... Il y en aura pour tous les goûts en ce week-end ensoleillé et très gourmand qui s’annonce. Un temps idéal pour la chasse aux œufs. Le milieu du chocolat fait travailler 30 000 personnes en France, et chaque foyer français se régale en moyenne de plus de 8 kilos de douceur chocolatée par an. Macarons, tablettes, moulages, etc. Pâques est la période de ventes la plus forte avec Noël pour les artisans chocolatiers, mais l’année 2020 a été exceptionnelle, comme le signalait cette semaine le chocolatier des Sables-d’Olonne, Vincent Vallée champion du monde du chocolat en 2015, invité de Fabien et Sylvain dans l'émission "Sur place ou à emporter" :

Vincent Vallée 1

"Depuis mai, on a fait une superbe saison, pour Noël je ne suis pas sûr qu'on en fasse deux comme ça... On a fait une superbe Saint-valentin, et là on arrive à Pâques. Cela fait trois semaines qu'on a nos produits dans les rayons, et on se rend compte que cela ne sera pas du tout le Pâques de l'an dernier... Les gens sont privés par la restauration, ils ne peuvent pas sortir ... donc la seule chose aujourd'hui pour se faire plaisir, c'est recevoir chez soi en famille, et se faire plaisir sur la nourriture..."

Macarons, tablettes, moulages en lapins ou poules, les français se sont plaisir et il y en a pour toutes les bourses, mais la qualité n’est pas la même partout. La différence est notable entre les professionnels et la grande distribution, rappelle l’artisan chocolatier Vincent Vallée :

Vincent Vallée 2

"Chez un chocolatier, vous allez avoir un chocolat avec essentiellement de la masse de cacao et du beurre de cacao... alors que chez un industriel, vous n'aurez pas de beurre de cacao mais du végétal..."

Les critères d'un bon chocolat

Quels sont les critères pour choisir son chocolat ? La brillande d'abord pour Vincent Vallée :

Vincent Vallée 3

"Pour reconna$itre un chocolat de bonne qualité, il y a déjà sa couleur et il faut qu'il soit brillant. S'il est terne, cela veut dire qu'il a pris un coup de chaud, ou qu'il n'a pas été fait à des températures précises... Après on a forcément le goût, moi je conseille de ne pas prendre un chocolat qui soit au dessus de 70% de cacao, car au dessus vous n'aurez pas toutes les saveurs... Il faut aussi un chocolat bien cassant et pas mou car cela veut dire qu'il est riche en beurre de cacao... c'est signe de qualité !"

Dans Le Monde dernièrement on apprenait que le lapin avait supplanté la cloche dans les vitrines des chocolatiers. Un phénomène lié notamment à la mondialisation et à la laïcité.