Prêts à faire les soldes masqués ce week-end ?

22 janvier 2021 à 7h09 - Modifié : 22 janvier 2021 à 10h40 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Crédit: pixabay

C'est parti pour les soldes d'hiver jusqu'au 16 février ! Des soldes qui se tiennent dans un contexte particulier : COVID, stock important en boutique et entrain très mesuré des clients.

50% des français comptent privilégier les soldes sur internet, 60% d'entre vous vont aussi dépenser au maximum 200 euros, et dans plus de 80% des cas, cette somme sera dédiée à l'achat de vêtements. Au-delà de ces statistiques (*) le succès des soldes d'hiver prévus pour durer jusqu'au 16 février, cdépend tout simplement de l'argent dont disposent les acheteurs. Le COVID-19 a forcément eu un impact sur les bourses, par forcément négatifs d'ailleurs, et sur le moral des consommateurs... ce qu'a constaté Cédric Mané dans les rues de Nantes :


Écouter le podcast


"Je n'ai plus trop envie de m'habiller. Je mets souvent des baskets, joggings, pulls, je me suis habituée, on ne sort plus ... Vu que je vais juste travailler, on n'a plus trop envie d'acheter de belles choses que personne ne verra. Vu qu'on ne voit personne, à quoi bon ! Là j'ai juste acheté des trucs "confort" pour la maison en prévision d'un reconfinement, on ne sait jamais. On achète des choses confort... On ne s'habille plus. Mince ! la petite robe à paillettes ? Finie ! Personne ne la verra de toute façon."


Acheter en cette période morose


Les clients ont-ils plus d'argent à dépenser, pour cause de fermeture de magasins pendant les confinements successifs de l'année 2020 ? Ont-ils envie d’acheter pendant cette période morose ? Vos réactions au micro de Cédric Mané :


Écouter le podcast


Lucie "Je regarde les boutiques et internet avant d'acheter, je compare, je fais souvent click and collect parce que c'est plus simple"... Catherine "Je repère sur internet et je vais dans les boutiques parce que j'aime bien essayer et toucher les tissus, les vêtements"... Valentin "J'ai moins dépenser l'année dernière, donc cette année j'ai un peu plus de budget, sans les soirées gâchées... enfin les soirées chez nous... J'ai un peu plus économisé donc je peux plus dépenser"... Mickaël "C'est vrai que j'ai un peu plus d'argent parce que du coup on sort beaucoup moins et tout ce qu'on ne fait pas dans les restaurants. On peut vraiment se lâcher sur des choses qu'on aurait pas oser avant. Pour les vêtements, on peut se permettre d'aller dans les magasins qui font des vêtements à 50, 60 euros. On peut se permettre".


Dans de nombreux départements, les magasins seront ouverts les deux prochains dimanche comme en Vendée ou en Loire-Atlantique. A Saint-Nazaire, la présidente de l’association des commerçants "Shopping Saint-Nazaire" annonçait hier midi (jeudi) dans l'émission "Sur Place Ou A Emporter" que les commerces avaient fait le choix d’ouvrir à la pause déjeuner, plutôt que le dimanche.


(*) source Eulérian, société qui a étudié le comportement et les intentions des internautes depuis début janvier.