Ploërmel : la boutique à l'essai a fermé ses portes samedi

19 mars 2018 à 6h54 par Alexandra BRUNOIS

C'était l'une des premières "Boutiques à l'essai" dans l'Ouest... Le dépôt-vente "Le Trésor d'Anaïs" a fermé ses portes samedi, à Ploërmel... un an seulement après son ouverture. Bilan de l'expérience avec sa gérante et la mairie !

HIT WEST

La jeune commerçante avait bénéficié de l'accompagnement de la commune pour s'installer dans un local du centre-ville longtemps resté vacant. Anaïs Bastian bénéficiait d'un loyer modéré, le temps de développer son dépôt-vente d'articles de puériculture. Malgré tout, la rentabilité n'était pas encore au rendez-vous. Et si elle ne remet pas en cause le système de la "Boutique à l'essai", Anaïs Bastian explique qu'il lui était impossible de poursuivre son activité :


Écouter le podcast
"Ce que je rentre en recettes permet seulement de payer mes factures. Pour les petites boutiques comme la mienne, les premières années sont difficiles, mais je ne peux pas me permettre de rester plusieurs mois sans salaire, parce que j'ai aussi une vie personnelle, et j'ai besoin d'avoir un minimum pour vivre."

Un nouvel appel à candidatures devrait être lancé peut-être en début d'été par la communauté de communes de Ploërmel, pour un autre local commercial vacant. Les élus regrettent que l'aventure se termine si vite pour cette première Boutique à l'essai. Au bout de seulement un an, difficile d'en tirer des conclusions selon Fabienne Josse, adjointe au maire de Ploërmel chargée de l'économie :

Écouter le podcast
"La première année, c'est sûr on ne peut pas se dégager un salaire correct, il faut se battre un peu. Je pense que la clientèle était là, la boutique était belle, mais c'était une jeune maman, donc il faut concilier vie privée / vie commerce, ce n'est pas toujours facile. Mais une année supplémentatire aurait été bien, surtout qu'on repartait avec un bail précaire, donc pas d'augmentation de loyer..."


Un reportage de Yann LAUNAY