Nous sommes en guerre !

17 mars 2020 à 4h22 par Alexandra BRUNOIS

Le pays franchit une nouvelle étape dans la lutte contre le coronavirus... Le confinement pour 15 jours minimum a été déclaré hier soir par le Président de la République. A compter de ce mardi 12h, vos déplacements seront restreints drastiquement.

HIT WEST

« Nous sommes en guerre »… en guerre sanitaire ! Ce sont les propos du Président de la République hier soir lors de son allocution face à la propagation du Coronavirus. Le gouvernement a décidé le confinement.

Dans son intervention d'hier soir, le Président de la République a annoncé, sans surprise, le report du second tour des élections municipales qui auront peut-être lieu en juin, si les conditions le permettent.

Mais Emmanuel Macron a surtout annoncé des mesures contraignantes qui entrent en vigueur ce mardi, à midi. Des mesures de confinement, à l'image des décisions prises en Italie ou en Espagne. Les explications de Yann LAUNAY

Écouter le podcast
"Plus question de voyager, évidemment, plus question de réunions de famille, de match de foot improvisé ou même de simple apéro entre amis : vos déplacements devront désormais se réduire au strict nécessaire, vous ne pourrez sortir que pour aller faire vos courses, pour aller vous faire soigner,pour une raison familiale impérative ou pour aller au travail si dans votre cas le télétravail n'est pas possible.
Il faudra vous justifier, en attestant sur l'honneur le caractère indispensable de votre déplacement. Le document à remplir sera téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur.
Des barrages seront en place dès aujourd'hui sur les routes principales comme sur les routes secondaires, et 100 000 gendarmes et policiers seront déployés pour contrôler les déplacements. Si à un barrage vous ne pouvez pas vous justifier, si vous êtes sorti de chez vous sans raison sérieuse, alors vous risquerez une amende de 38 euros, une amende que le gouvernement veut même passer à 135 euros dans les jours qui viennent."

Vous pourrez encore mettre le nez dehors, pour faire du sport en solo ou pour sortir le chien, mais les rencontres et les regroupements sont désormais exclus.

mesures confinement.jpg (286 KB)

L'attestation nécessaire pour se déplacer est téléchargeable sur le site du Ministère de l'intérieur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#xtor=AL-5-[institutionnel]-[]-[bouton]-[]-[]-[]

Attestation Déplacements Confinement.jpg (77 KB)

Un numéro vert est mis en place par le Ministère de l’Intérieur pour répondre en permanence à vos questions… il s’agit du 0 800 130 000… disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

21 décès en 24h en France, 213 cas en Bretagne, 109 en Pays-de-la-Loire

Hier, la France a dénombré 1 200 nouveaux de contamination au Covid-19 et 21 décès en 24h. 6 633 personnes sont désormais infectées par le virus… 148 personnes sont décédées dans le pays.
En Bretagne, on recensait 213 cas dont 129 rien que dans le Morbihan… 1er foyer épidémique dans l’Ouest. On compte aussi 44 cas en Ille-et-Vilaine, 35 dans le Finistère et 5 dans les Côtes d’Armor. 3 décès sont à déplorer dans la région.
L’ARS Pays-de-la-Loire elle annonce 109 cas dans la région.

Notez que la présidente de la région Pays de la Loire Christelle Morançais doit rester confinée chez elle pendant 15 jours après avoir été en contact prolongé avec une personne atteinte du coronavirus.

Autres conséquences

Les réformes du gouvernement comme celles de la réforme des retraites et de l’assurance santé sont ajournées. Un projet de loi va être présenté en Conseil des Ministres dès ce matin 10h30, puis devant le Parlement jeudi.  

Face à l’épidémie de coronavirus, l’Europe ferme également ses frontières… Depuis hier, l’espace Schengen est désormais fermé pour 30 jours. Les Français à l’étranger pourront évidemment rentrés en France mais les ressortissants étrangers sont interdits d’entrer en Europe sauf « raisons impératives ». Ce mardi, une réunion extraordinaire des 27 dirigeants de l’UE est programmée. Le nombre de contamination a explosé en Europe. L’Espagne 2ème pays le plus touché en Europe après l’Italie a enregistré plus de 1 500 nouveaux cas hier.

300 milliards d’euros vont être débloqués pour aider les entreprises à rembourser leurs crédits. Une indemnité mensuelle de 1 500 euros sera versée aux indépendants très gravement touchés par la crise. Emmanuel Macron veut éviter toute faillite. Le Ministre de l’Economie annonce d’ailleurs ce matin un probable recul de 1% de la croissance du PIB de la France en 2020. 

Les procès sont renvoyés ! C’est le cas de celui du chirurgien Le Scouarnec qui était jugé depuis vendredi pour viols et agressions sexuelles dans les hôpitaux où il avait travaillé… notamment dans le Finistère et le Morbihan. Le procès est renvoyé au mois d’octobre. Idem pour le procès fleuve du Mediator ouvert depuis le 23 septembre dernier et renvoyé au 2 juin prochain.

Concernant les transports en commun, ils sont pour l’instant maintenus mais à une cadence moindre et il vaut mieux éviter de les prendre.

La SNCF elle a réduit le nombre de trains. Sur le Twitter des TER Pays de la Loire, le community manager lui affirme ce matin que « le trafic reste régulier dans la région ».

Dans les aéroports qui restent ouverts, seuls quelques vols sont assurés. Et à Paris, Orly 2 va fermer d’ici ce mardi soir.
Pour les îles bretonnes de Sein, Molène, Ouessant il n’y a plus que deux liaisons par semaine avec le continent et seulement pour les résidents. Et la Britanny Ferries a décidé d’annuler ses rotations.