Bretagne

Municipales : second tour à 4 à Lorient

10 juin 2020 à 06h43 Par Dolorès CHARLES
Damien Girard "Lorient en commun"
Crédit photo : Yann Launay pour Hit West

Le second tour des élections municipales, c'est dans trois semaines le 28 juin, et la campagne démarre dans des conditions très particulières. Le reportage de Yann Launay à Lorient, où une quadrangulaire sera proposée aux citoyens.

Les élections locales n'étaient plus vraiment au coeur des préoccupations des Français, et pour les candidats, pas question de faire du porte-à-porte ou des réunions publiques, dans le contexte sanitaire actuel. Alors comment s'organisent-ils ? Exemple à Lorient où quatre listes briguent la succession de Norbert Métairie à l'Hôtel de ville. Yann Launay a rencontré les candidats :

DAMIEN GIRARD

L'écologiste Damien Girard est en tête de la liste "Lorient en commun" :

Écouter le podcast

"Pendant tout le confinement, on a continué le lien avec les Lorientais à travers les outils digitaux, notre page facebooK. On va bien sûr poursuivre cet aspect digital, on va assurer aussi quand même de la présence sur l'espace public : des militants, avec un vélo-cargo et des panneaux permettent à ceux qui le souhaitent de venir nous rencontrer, nous poser des questions..."

Depuis la campagne du premier tour, la crise sanitaire a évidemment changé la donne, et les candidats adaptent leur projet. Pour l'écologiste Damien Girard, cette crise du coronavirus avec la pénurie de masques, les problèmes d'approvisionnement en médicaments, en produits alimentaires, a surtout démontré la fragilité de notre société, et donné raison au programme qu'il porte :

Écouter le podcast

"Nous devons construire une société plus résiliente : plus d'autonomie alimentaire, plus d'autonomie énergétique, relocalisation d'une partie de nos productions. Et on pense que c'est le bon, moment, après le covid : les consciences ont évolué, et aussi parce qu'il y a un plan de relance de 750 milliards d'euros à l'échelle européenne, et on veut proposer à l'échelle de l'agglomération, 2 à 3 personnes qui formeraient une cellule pour aller chercher de l'argent pour financer les transitions sur le territoire..."

FABRICE LOHER

Fabrice Loher, tête de liste "Unissons Lorient" liste de la droite et du centre, compte lui aussi maintenir un contact avec les citoyens qui ne soit pas seulement numérique :

Écouter le podcast

"Cela fait plusieurs mois que je suis présent sur les marchés, d'abord pour promouvoir le livre que j'ai écrit à l'occasion de cette campagne, donc on a repris cette formule, et cela marche plutôt bien, les gens sont contents de venir à la rencontre du candidat..."

Fabrice Loher et son équipe ont élaboré un plan d'urgence, pour sauvegarder et relancer l'économie grâce à toute une série de mesures :

Écouter le podcast

"La première c'est de mettre en place une cellule de crise économique, il faut simplifier les procédures, écouter les chefs d'entreprises. On a proposé de relayer les plans nationaux et régionaux, mais les fonds mis en place sont souvent des prêts, et pour un chef d'entreprise, emprunter de nouveau, quand on n'est pas certain de l'avenir, ce n'est pas facile. Donc proposons des aides non remboursables, pour les toutes petites entreprises, on doit pouvoir faire cet effort..."

BRUNO BLANCHARD

Bruno Blanchard emmène la liste "Bien vivre à Lorient", une liste divers gauche qui se revendique du maire sortant, et qui elle aussi veut inciter les électeurs à se rendre aux urnes, le dimanche 28 juin :

Écouter le podcast

"On a mis en place des équipes mobiles qui se déplacent sur des endroits stratégiques : sorties d'écoles, sorties de magasins, on essaye de capter les citoyens qui circulent à pied pour les informer de l'élection le 28 juin. Mais on est dans un climat particulier : en sortie de confinement, les gens ont la tête ailleurs, reprennent un peu goût à la vie, aux sorties, pensent peut-être aux vacances... Il va falloir motiver les gens à aller voter..."

MUNICIPALES 2020 CAMPAGNE SECOND TOUR LORIENT LAURENT TONNERRE 09 JUIN.jpg (480 KB)

Bruno Blanchard, membre de la majorité sortante, souligne les initiatives que son équipe a déjà commencé à prendre pour atténuer les effets de la crise sanitaire :

Écouter le podcast

"Les commerçants ont souffert, donc on est déjà à l'action, avec des extensions de terrasses, des mises à disposition de l'espace public gratuitement, au moins jusqu'à la fin de l'année. Soutien aussi aux associations : on leur mettra à disposition des espaces publics pour des animations. Nous sommes déjà au travail pour créer de l'animation au centre-ville, faire venir le touriste au centre-ville, parce que la Bretagne sera une destination privilégiée cet été..."

LAURENT TONNERRE

Laurent Tonnerre, tête de liste LREM "Demain Lorient" a décidé lui de multiplier les "prises de parole" dans les différents quartiers de la ville, en plein air, façon crieur public avec porte-voix et micro :

Écouter le podcast

"J'ai quand même décidé d'aller voir la population : c'est montrer, à travers mon tempérament, qu'il faudra jouer l'attaque, ne pas subir les événements. Dans une phase où les choses ne sont pas simples, que l'on a besoin d'un sursaut citoyen, je veux aussi l'incarner avec mon équipe..."

Laurent Tonnerre a prévu une quarantaine de prises de paroles d'ici au 28 juin. Pour ce dernier, la ville et l'agglomération doivent utiliser tous les leviers à leur disposition pour amortir le choc économique :

Écouter le podcast

"C'est soutenir les entreprises par la commande publique : lancer des grands travaux, c'est une manière de ganrir les carnets de commandse des entreprises... L'autre aspect, c'est également avoir une programmation événementielle très vigoureuse, à partir du mois d'août, pour compenser toutes les annulations... Il faut réfléchir également à une promotion touristique de l'arrière-saison."

1er tour des municipales 2020

Taux de participation : 33,85%
Votes nuls : 1,79%
Votes blancs : 1,13%

Résultas des candidats du 1er tour :

Damien GIRARD (Union G.) : 22,9% (2 897 voix)

Fabrice LOHER (Div.) : 20,8% (2 624 voix)

Bruno BLANCHARD (Div. G.) : 18,4% (2 325 voix)

Laurent TONNERRE (Div.) : 17,8% (2 243 voix)

Christian MOUTON (RN) : 7,0% (886 voix)

Jean-Philippe OLIVIERI (Div.) : 6,6% (830 voix)

David DRÉGOIRE (Div. D.) : 3,4% (434 voix)

Hassan DIBESSE (Div.) : 2,8% (361 voix)