Les premiers diplômés du micro-lycée breton

25 septembre 2019 à 2h52 par Alexandra BRUNOIS

Préparer le bac en 2 ans, en petit groupe, en bénéficiant d'un accompagnement renforcé des professeurs : c'est le principe des "microlycées", institués pour aider les décrocheurs scolaires. Le premier microlycée breton avait ouvert fin 2017 à Rennes, dans l'enceinte du lycée Victor et Hélène Basch. Deux ans plus tard, c'est des mains mêmes du recteur que les premiers bacheliers ont reçu leur diplôme, hier. Reportage de Yann Launay

HIT WEST
Crédit: Yann Launay

Sur les 11 jeunes inscrits au départ, plusieurs se sont réorientés en cours de route, mais 6 ont décroché leur bac, parmi eux : Camille, 20 ans, une Vannetaise qui a eu son bac littéraire avec mention et avec un 20/20 en philosophie... alors qu'il y a 2 ans, Camille était aux prises avec des problèmes de drogue et n'allait plus en cours :

Écouter le podcast
"Le microlycée m'a apporté pas mal de confiance en moi... Le groupe de classe était génial... Tu as plus envie d'être toi-même, de t'affirmer... On est beaucoup plus proches des professeurs, c'est une ambiance bienveillante, ils veulent notre bien.. Je suis trop contente d'être tombée là : cela m'a quand même sauvée.. Dans un autre lycée, je n'aurais pas été aussi bien écoutée, je n'aurais peut-être pas évolué aussi rapidement."

Camille veut maintenant entamer des études pour devenir psychothérapeute.

Alexis, 20 ans lui aussi, est soulagé d'en avoir fini avec les "années difficiles" qu'il a connues avant le microlycée. Alors qu'il démarre une licence d'Histoire, Alexis mesure le chemin parcouru en deux ans :

Écouter le podcast
"Il y a deux ans je ne me voyais pas passer le bac... Petit à petit mon regard a changé : j'ai vu que j'étais capable, ce que l'on ne me disait pas forcément avant à l'école... Au microlycée, on a une équipe qui nous aide vraiment dans notre vie de tous les jours... On discute avec nos professeurs, pas forcément des cours, on discute de tout ce qu'on fait dans la vie, on a trouvé des gens qui peuvent écouter... et ça marche."

UN BILAN ENCOURAGEANT

Le bilan de cette première promotion du microlycée de Rennes est particulièrement encourageant. Quelle est la clé de cette réussite ? La réponse d'Emmanuelle Forgeoux, coordonatrice pédagogique du microlycée :

Écouter le podcast
"La clé, c'est que l'on soit tous dans une dynamique commune, et l'élève est au centre de cette dynamique : il n'est pas décideur, mais tout est discuté, il sait pourquoi les choix pédagogiques sont faits, il se donne des objectifs... Tout cet accompagnement en équipe fait que cela avance..."

Et si tous les jeunes présents à la rentrée 2017 n'ont pas eu le bac, cela ne veut pas dire que leur passage au microlycée n'a pas été utile :

Écouter le podcast
"Il peut y avoir des difficultés encore présentes qui font qu'ils ne sont pas encore prêts à se remobiliser pour le baccalauréat, et puis certains sont partis vers autre chose : ils ont changé d'objectif en cours de route, mais ce n'est pas grave, parce qu'on les aura resocialisés, on leur aura permis d'avancer dans leur projet..."

Deux élèves de cette première promotion se sont tournés vers une formation professionalisante.

Actuellement, 38 élèves sont scolarisés au microlycée de Rennes : 20 en 1ère année, 18 en deuxième année.