Les agriculteurs ligériens sur la paille ... espagnole !

14 octobre 2018 à 16h49 par Dolorès CHARLES

Les agriculteurs de Vendée, Mayenne ou Maine-et-Loire doivent acheter de la paille espagnole, pour nourrir leurs bêtes, en prévision de l'hiver.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

Il n’a presque pas plus cet été dans la Région des Pays de la Loire, et conséquence les éleveurs doivent nourrir leurs bétails avec les réserves de foin prévues pour l’hiver. Une situation de sécheresse exceptionnelle, qui conduit les exploitants ligériens, à acheter du fourrage en Espagne. Alors que la situation économique peine à s’améliorer, c’est une nouvelle difficulté qui s’abat sur eux. Brice Guyau, agriculteur et président de la FDSEA de Vendée au micro de Romane Tirel.

Écouter le podcast

"Pour pallier ce manque de fourrage, deux solutions : acheter du foin ou de la paille. Et la problématique aujourd’hui, c’est que la paille se fait très rare sur l’ensemble du territoire. Donc nous sommes obligés d’aller en chercher en Espagne ou alors avoir des produits de substitution, comme de la paille de maïs, qui est beaucoup moins intéressante à récolter, et elle va avoir un pouvoir absorbant beaucoup plus faible. La paille est deux fois plus chère que d’habitude. Aujourd’hui la répercussion chez les agriculteurs c’est qu’ils sont confrontés à faire des choix, vendre car ils n’ont pas assez de stock ou bien acheter de la nourriture qui coûte très très chère. Nous ce qu’on espère surtout c’est que les pluies arrivent très rapidement. Beaucoup songeront à faire des échanges, de la paille contre du fumier, pour que tout le monde puisse s’en sortir."