Le Secours Pop ouvre sa friperie

18 mars 2019 à 7h42 par Emilie PLANTARD

A Nantes, le Secours Populaire vient de transformer son local vétuste de La Madeleine. C'est désormais dans une friperie moderne que vous accueillent les bénévole.

HIT WEST
Crédit: Hit West

C’est une petite révolution au Secours Populaire. Autrefois réservées aux associations caritatives, le recyclage des vêtements est désormais une tendance incontournable, il suffit de compter le nombre de friperies dans les villes pour le comprendre. Alors les associations doivent se mettre à la page pour ne pas se faire oublier des « serial recycleurs » !

A Nantes, le Secours Populaire vient ainsi de donner un grand coup de jeune à son local de la Madeleine. Vêtements classés sur des portants, déco en palette et expo photo… Le tout présenté en vitrine par un visuel tendance. Vous rentrez désormais dans une friperie moderne : Fripes et Bidules

Écouter le podcast

"Il fallair refaire, l'éléctricité n'était plus dans les normes... Et il y avait une reflexion depuis quelques temps au Secours Populaire sur la démarche écolo aussi. On l'avait eu sur l'alimentaire et cette démarche a fait son chemain sur le recyclage des vêtements qui pouvaient avoir plusieurs vies. Et donc sur cette idée on s'est dit qu'on allait faire une friperie solidaire parce que par rapport à une friperie classique, les gains sont pour faire de la solidarité, acheter à manger, emmener les enfants en vacances... C'est dans le goût du jour actuellement donc les personnes qui ont les moyens sont dans une démarche écolo, ils peuvent trouver ici leur bonheur et en même temps ils font un geste solidaire. On voulait donner envie à ce public plus large. Après, on se retrouve aussi avec un public qui a peu de moyens financiers, on lme voit avec les gilets jaunes, donc c'est pour eux qu'on a fait cette démarche aussi. Enfin il y a toutes ces personnes qui sont en grande précarité et qui peuvent venir s'habiller dans cette boutique."

Mise à jour indispensable

L'idée est d'attirer une clientèle non bénéficiaire qui oserait franchir la porte d'une friperie mais pas celle du Secours Populaire. Une nouvelle clientèle qui viendrait acheter, découvrir les lieux et pourrait pourquoi pas, devenir donateur...

A savoir que les vêtements sont à la base donnés et non pas vendus. La boutique est tenue par des bénévoles et les recettes sont intégralement reversées au Secours Pop. Les prix sont adaptés à toutes les situations : Tarif normal, bénéficiaire du RSA ou famille nombreuse, bénéficiaire. Recycler c’est bien, donner c’est mieux !

Écouter le podcast

"Aujourd'hui, les vide-grenier, les gens qui vendent par internet donc c'est vrai que les dons ont diminué dans les associations comme les nôtres, les affaires sont de moins bonne qualité parce qu'on vend au lieu de faire un don, donc c'est l'inquiétude aussi bien sûr. Donc en ouvrant cette boutique on essaie que les gens poussent la porte et se disent qu'ils peuvent recycler ici dans de bonnes conditions."

Cette première française devrait en inspirer bien d'autres.

"Fripes et Bidules", 31 Chaussée de la Madelaeine 44000 Nantes

Le recyclage dans le vent

De plus en plus de français consomment aujourd’hui des objets en seconde vie. Un geste qui devient un reflexe pour certains, notamment pour les vêtements pour enfant, les téléphones reconditionnés, le mobilier… Nous vous avons demandé où vous en êtes, vous !

Écouter le podcast