Actualités régionales

Le festival de photo colore La Gacilly

14 août 2020 à 15h15 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : @Festival La Gacilly Photo/Facebook

Viva Latina ! C’est le nom de cette 17è édition du festival photo de La Gacilly et c’est donc une plongée dans l’exotisme de l’Amérique Latine que vous proposent les organisateurs cette année.

C’est donc la 17ème année que la petite commune de la Gacilly dans le Morbihan met ses murs à disposition d’une grande exposition photo. Une édition 2020 très particulière puisqu’il est un des rares festivals à être maintenu dans l’ouest cet été… Du 1er juillet au 31 octobre, l’exposition se consacre à l’Amérique Latine, à travers 11 photographes…Viva Latina !
Crise sanitaire oblige, des mesures ont été prises pour que la déambulation se fasse en toute sécurité, avec un sens de circulation sur les lieux d’exposition. Des contraintes qui ne doivent pas empêcher les visiteurs de venir et de profiter de cette immersion photo, selon Auguste Coudray, directeur du festival de La Gacilly :

Écouter le podcast
"Si vous voulez vraiment vous connecter à la nature, si vous voulez, entre amis, en famille, retrouver un moment privilégié et voyager, venez à La Gacilly, on est là pour ça. Que ce soit Gare et Connexion ou le festival photo La Gacilly, on travaille tous pour être accessibles au plus grand nombre et pour travailler sur un sens commun. Et le fait d’exposer nos photos en gare, dans les rues, dans les espaces publics, c’est vraiment une autre façon d’exposer, c’est une façon d’être encore plus proches de chacun."

Dans les gares aussi

Car cette année, vous pourrez aussi découvrir des photos du festival photo de La Gacilly dans certaines gares : Rennes, Nantes, Vannes ou encore la gare Montparnasse à Paris. Une première association avec la SNCF qui était presque évidente selon Sylvain Bailly, le directeur des affaires culturelles pour SNCF Gares et Connexions…

Écouter le podcast
"L’avantage c’est que tout type de population passe en gare et beaucoup de cette population ne va pas forcément en festival et on s’aperçoit au fur et à mesure des années que les gens regardent, lisent bien plus que ce qu’on peut imaginer en gare. On a créé un savoir-faire et on a une certaine expérience. On est toujours en très grand format par exemple, pour vraiment attirer l’attention et pour nous, créer une émotion sur une seule image en quelques secondes, c’est un premier travail de fait."

Dans le village de La Gacilly, au-delà de l’évasion visuelle, Il est également possible de vivre une expérience sonore grâce à des podcasts, par Ecran Sonore.

Plus d'informations sur www.festivalphoto-lagacilly.com