La Bretagne et la mer à horizon 2040

16 février 2021 à 4h06 - Modifié : 16 février 2021 à 8h15 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Crédit: pixabay

Projetons-nous en 2040 : la Bretagne sera-t-elle devenue une vitrine pour le déploiement des énergies marines ? Comment auront évolué les techniques de pêche ? Comment auront évolué les écosystèmes marins et côtiers ? Une conférence connectée a lieu ce soir à Océanopolis.

« La Bretagne et la Mer à l’horizon 2040 », c’est le thème de la première conférence scientifique connectée organisée par Océanopolis à Brest ce soir entre 20h30 et 22 heures. Cette conférence sera menée par Antoine Dosdat, membre du Conseil économique, social et environnemental régional de Bretagne et co-rapporteur de cette étude, qui a élaboré plusieurs scénarios pour la région : l’environnement au cœur des préoccupations ou à l’inverse l’économie et le développement tout en préservant l’éco-système et les spécificités. 

dosdat-antoine.png (443 KB)

Crédit photo : © Charles Crié – Région Bretagne

La Bretagne région phare des énergies marines

Explorer l’avenir pour susciter le débat autour des enjeux maritimes et littoraux, voilà le défi relevé par le Conseil économique, social et environnemental régional de Bretagne dans cette étude ! La Bretagne dispose de nombreux atouts pour devenir en 20 ans une région phare en matière d’énergies marines, notamment grâce au climat. Antoine Dosdat était l'invité hier midi de l'émission "Sur place ou à emporter" sur Hit West :

Écouter le podcast

"Dans le cadre d'un changement climatique qui rend les zones méditerranéennes de plus en plus "inhabitables", la Bretagne aurait un vecteur de croissance, en devenant une sorte de "Breizh riviera" avec une organisation du territoire et des activités économiques... Dans le cadre de cette hypothèse, il y aurait des lignes TGV, une répartitition du territoire et une segmentation entre le littoral et l'intérieur de la bretagne... Il y a plein d'aspects positifs et négatifs sur un scénario un peu caricatual comme celui-là."

La Bretagne et  la mer : une relation forte 

"Le rapport à la mer de la Bretagne évoluera d’ici 2040, c’est une certitude, d’autant que les mutations sont nombreuses dans tous les domaines. Si dans certains scénarios, le phénomène est subi, il existe aussi des futurs où la « transition maritime » de la Bretagne répond à un projet partagé, durable et souhaitable pour tous. En mettant en lumière les trajectoires possibles, ce rapport vise à éclairer les décisions à prendre dès aujourd’hui pour faire de la mer un pilier du développement durable de la Bretagne." Antoine Dosdat avec Julie et Fabien :

Écouter le podcast

"On dit très souvent la Bretagne et la mer c'est la même chose, et quand on fait une étude sur l'économie maritime en Bretagne, on s'est aperçu que cela représentait que 10% de l'économie bretonne finalement ... qui est très agricole. L'idée c'est que les bretons (qui nous écoutent) se rendent compte qu'ils ont là un potentiel dont l'exploitation est encore dans l'enfance et dont l'utilisation est sous estimée, et qui peut devenir un relai de croissance... Dans ce cadre là, la Bretagne a un atout c'est la mer !"

Quatre scénarios

A travers quatre scénarios, le CESER présente les évolutions possibles en termes de gestion des écosystèmes marins et côtiers, d’aménagement et de dynamiques territoriales, d’éducation à la mer, de développement économique : scénario Health-sea, scénario Tran-sea-tion, scénario Sea-Licon Valley et scénario Sea-curité. Sur le développement des énergies marines, la Bretagne a une vraie carte à jouer estime Antoine Dosdat du CESER.

Écouter le podcast

"La Bretagne (et en particulier le Finistère) c'est le premier site en France pour la recherche autour de l'écologie marine du fait de l'IFREMER ou des écoles d'ingénieurs ou du pôle de compétitivité... c'est là qu'est la plus grande ressource en chercheurs et têtes pensantes sur l'utilisation des ressources marines, donc la Bretagne devrait être bien placée - ce 3ème scénario embarque cela aussi - pour être à la pointe de l'innovation en matière maritime !"

Rendez-vous ce mardi soir en direct sur la page Facebook d’Océanopolis, entre 20H30 et 22 heures. Il y aura une heure de présentation de cette étude et puis ensuite 30 minutes d’échange avec les internautes. Pour en savoir plus il y a ce site !