Actualités sportives

Franck Dubosc a baptisé le 4.70 des filles !

31 janvier 2020 à 18h07 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Franck Dubosc (Yann Launay)

Un baptême de luxe pour notre duo féminin de l'Ouest, en présence du parrain Franck Dubosc.

Elles seront aux Jeux Olympiques, dans 6 mois, et elles baptisaient aujourd’hui leur nouveau bateau : la Brestoise Camille Lecointre et la Sablaise Aloïse Retornaz ont dévoilé le 4-70 qui leur permettra de disputer les JO de Tokyo, cet été. Un voilier qu’elles ont nommé « Patrick »… en référence au personnage du film « Camping ». Il faut préciser que c’est Franck Dubosc qui a cassé la bouteille de champagne tout à l’heure à Brest : même s'il n'a rien d'un skipper, l'humoriste avait accepté sans hésiter de parrainer le duo.

Écouter le podcast

"J'ai dit oui tout de suite... Je ne les connaissais pas... Peu importe... Les Jeux Olympiques, c'est important : tout est tellement difficile, en se moment, que nos athlètes sont ceux qui restent debout, pour porter notre drapeau fièrement..."

Camille Lecointre et Aloïse Retornaz seront effectivement à suivre de près : le duo (élu "Marin de l’année 2019") vient de remporter la première étape de la Coupe du Monde à Miami.

Elles ne connaissaient pas Franck Dubosc, mais elles y sont allées « au culot », en contactant son producteur. Mais pourquoi Franck Dubosc pour parrainer leur voilier ? La réponse d’Aloïse et Camille au micro de Yann Launay.

Écouter le podcast

""On voulait casser un peu les codes, changer des baptêmes habituels où l'on reste entre sportifs... Nos deux métiers, la voile et l'humour, sont deux métiers de passion, donc on a pas mal de points communs..."

On attend pas ... Patrick !

"Patrick", le nouveau bateau de Camille et Aloïse, est leur troisième 4.70. Il a été fabriqué dans le même moule que ses deux frères, dont il est une version encore optimisée, comme l'explique Aloïse :

Écouter le podcast

"Il y a beaucoup de bouts, dans notre bateau, plein de poulies, des taquets, et leur placement dans le bateau est calculée au millimètre près, c'est ce que l'on optimise, mais après on essaye vraiment d'avoir 3 bateaux identiques pour ne pas être perturbées quand on passe de l'un à l'autre..."

FRANCK DUBOSC BAPTISE LE 470 DE CAMILLE LECOINTRE ET ALOISE RETORNAZ.jpg (336 KB)

Champagne @YannLaunay

Ces JO, fin juillet début août au Japon, seront les troisièmes Jeux de Camille... Cette expérience permet-elle de voir approcher l'épreuve avec sérénité ? :

Écouter le podcast

"Je pense que cela me fait un peu moins d'effet que pour Aloïse, mais quand on ce sera sur place, le moment venu, aux JO, cela fait toujours autant d'effet, cela créé de la pression supplémentaire, et on ne sait pas toujours comment on va réagir à ce stress..."

Pour Aloïse, ce sera une grande première. Alors ressent-elle du trac, de l'impatience, dans quel état d'esprit voit-elle approcher Tokyo ?

Écouter le podcast

"On essaye de garder les pieds sur terre... Ce n'est pas parce qu'on va aux Jeux que notre entraînement doit changer... Après les JO c'est quelque chose qui m'a toujours fait rêver... J'ai hâte d'y être, et j'essaye de m'appuyer sur l'expérience de Camille et de notre entraîneur..."

Camille Lecointre et Aloïse Retornaz se préparent très sérieusement: le duo vient de remporter la première étape de la Coupe du Monde à Miami.

Un reportage de Yann Launay. Franck Dubosc sera lui en spectacle, ce soir à la Brest Arena !