Pays de la Loire

Fini le plastique à la cantine !

02 mai 2019 à 07h54 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

Deux mamans de Nantes s’élèvent contre l’ultra présence du plastique à la cantine des enfants. Leur mobilisation a payé : la ville va bannir les assiettes en plastique d'ici 2020 dans les restaurants scolaires.

Fini le plastique à la cantine ! C’est en 2017, en visitant la cantine centrale de Nantes où sont fabriqués les 14.000 repas quotidiens des élèves de maternelle et primaire de la ville, que deux mamans ont pris conscience de la situation. Entrées, plats et desserts sont systématiquement emballés dans des barquettes en plastique, et scellées avec un film plastique. Une fois livrés dans les 88 restaurants scolaires, les repas sont aussi réchauffés au four, puis servis dans des assiettes en plastique. Un problème pour Karen Belléguic, co-fondatrice du collectif Cantine Sans Plastique 44, avec Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"Cette visite nous a permis de nous apercevoir que nos enfants mangent dans de la vaisselle en plastique, avec des repas conditionnés dans des barquettes en plastique... Il n'y a pas très longtemps une maman discutait avec une autre maman de son école, et il y a eu un incident à la cantine : une partie de l'opercule du film plastique sur le dessus avait fondu et s'était retrouvé dans l'assiette de l'enfant, et ce n'est pas rare ! Quand on discute avec les autres collectifs, et des parents concernés dans d'autres villes, cela arrive oui... "

Depuis moult échanges avec la mairie, la municipalité a décidé de bannir la vaisselle en plastique d’ici 2020. Le dernier atelier de travail entre la mairie, les collectifs, les associations et les parents d'élèves aura lieu ce jeudi 2 mai.

Écouter le podcast

"Le premier atelier sur le plastique a eu lieu le 23 janvier, et on nous a donc annoncé que enfin la avaisselle allait être changée dans toutes les cantines de Nantes, maternelle et élémentaire, entre mai prochain et février 2020. Cela faisait longtemps qu'on leur disait faites au moins cette action là pour montrer votre bonne volonté, parce que c'est ce qu'il y a de plus simple ! La preuve, quand ils ont fini par se décider, en quelques mois, ils peuvent appliquer cette décision."

Le problème de la barquette !

Le combat contre cette matière soupçonnée d’exposer les enfants à des perturbateurs endocriniens continue.

Écouter le podcast

"Concrètement à part la vaisselle oui c'est très concret. Mais pour les barquettes, c'est le sujet le plus épineux, le plus délicat et compliqué...Ils sont pas du tout avancés sur le sujet, ils envisagent des solutions qui n'ont pas été prouvé aujourd'hui... comme le remplacement par des barquettes en cellulose, ce qui ne changera pas les problèmes de déchets, ni de risque sanitaire pour les enfants, et non je ne suis pas hyper satisfaite de la position de la mairie actuellement, qui devrait travailler sur le passage à l'inox ... c'est compliqué de mettre ça en place, mais la mairie nous a bien dit que ce n'était pas une question de budget, cela relève dont d'une volonté et d'organisation."

Le collectif Cantine Sans Plastique 44, accompagné des autres associations impliquées dans cette action, va poursuivre le combat contre cette matière soupçonnée d’exposer les enfants à des perturbateurs endocriniens. Une pétition est mise en ligne par le collectif de parents Cantine Responsable Nantes, elle a déjà reçu plus de 3600 signatures.

Une cantine plus verte à St-Nazaire

Par ailleurs, la Ville de Saint-Nazaire inaugure ce soir à 17h le nouveau restaurant scolaire de l’Ecole Ferdinand-Buisson. L’équipement accueille les enfants depuis le 23 avril. Son agrandissement a été conçu et réalisé par les services municipaux, pour un coût de 1,9 million d’€. Plus spacieux et confortable, il permet désormais de servir plus de 200 repas par jour dans une ambiance très végétale.