Actualités régionales

Et si on fouillait ce week-end ?

14 juin 2019 à 08h57 Par Dolorès CHARLES
Océane sur le chantier de Plomelin.
Crédit photo : Yann Launay pour Hit West

Se mettre dans la peau d'un archéologue : c'est ce que proposent les Journées Nationales de l'Archéologie, qui ont lieu ces 3 prochains jours. Des centaines d'animations sont organisées dans l'Ouest.

Vous pourrez par exemple mener l'enquête et manipuler des objets au château de Châteaubriant, assister à une conférence sur 15 ans d'archéologie à Laval, participer à des démonstrations en réalité virtuelle au Village de l'archéologie des Champs libres, à Rennes... ou découvrir le chantier de fouilles de la villa du Pérennou, à Plomelin près de Quimper : une vaste villa gallo-romaine implantée il y a 2.000 ans tout près de l'Odet. Le site est fouillé tous les mois de juin depuis 2014, et se révèle particulièrement précieux, comme l'explique Yoann Dieu, du service départemental d'archéologie du Finistère à Yann Launay.

Écouter le podcast

"On sait qu'il y avait des enduits peints, des dallages en marbre, en ardoise, c'est une villa qui était richement décorée... C'est une fouille importante parce que c'est une grosse villa, bien conservée : en général, on retrouve des murs de fondations de 40 à 60cmde haut, là on arrive sur des 1m80, c'est quand même exceptionnel."

Yoann Dieu @YannLaunay

Le site a réservé une surprise aux fouilleurs : sous les fondations de la villa gallo-romaine, les traces d'habitats plus anciens ont été découvertes :

Écouter le podcast

"Comme pour un oignon, on enlève les couches les plus récentes pour aller aux plus anciennes : il y a trois phases minimum sur ce site : l'enclos, de la fin de la période gauloise, ensuite une occupation avec deux petits bâtiments dont un sur cave, qui seraient plutôt 1er siècle/2ème siècle après JC, et ensuite la grosse villa avec un large 2ème siècle/3ème siècle."

Plomelin @YannLaunay

L'occasion de découvrir les techniques des archéologues, et les réalités du métier.. souvent bien éloignées d'Indiana Jones.. comme le confirme Zoé, fouilleuse bénévole originaire de Pontivy, dans le Morbihan, et étudiante en Histoire de l'Art et archéologie à Quimper :

Écouter le podcast

"Je suis en train de gratter la terre à la truelle pour essayer d'avoir la couche de substrat, de schiste... Cela fait une semaine qu'on est sur une surface de 70m²... c'est la boue, la terre, le dos plié. On n'est pas en train de découvrir une fourchette antique, mais c'est utile, pour voir les bases de la construction et mieux comprendre ce qui s'est passé sur le site."

Motivation intacte aussi pour Loïc, qui comme Zoé étudie l'Histoire de l'Art et l'archéologie à l'UBO, à Quimper.

Écouter le podcast

"Quand on est sur le terrain, on réalise que c'est du travail compliqué, physique, pas toujours gratifiant, mais en fait dès que l'on prend du recul, il y a la satisfaction de comprendre ce que l'on ne voyait pas avant, et de restituer l'histoire du lieu... C'est intéressant de voir ce qu'ont fait les civilisations anciennes, pour voir comment nous on est arrivés là où on est, voir les erreurs qu'ils ont faites, les progrès techniques..."

Les fouilleurs bénévoles, Zoé, Loïc, Paul, Dominique et Guénolé @YannLaunay

Le chantier de fouilles de la villa du Pérennou se visite gratuitement ce samedi et dimanche, de 9h30 à 12h30, et de 14h à 17h. Rendez-vous au lieu dit Gorré-Bodivit à Plomelin, sur la Route des Châteaux. Les fouilles se poursuivront au Pérennou jusqu'à la fin du mois de juin.