Actualités régionales

Diabète et sport de haut niveau : l'exemple de Yoann Court

14 novembre 2019 à 10h28 Par Alexandra BRUNOIS
C’est la journée mondiale du diabète ce jeudi… Des événements sont organisés partout dans l'Ouest et jusqu’au week-end pour sensibiliser à la maladie et récolter des fonds pour faire avancer la recherche.

Exemple avec les Foulées du diabète à Guilers dans le Finistère dimanche, un événement parrainé par Yoann Court. Le milieu de terrain du Stade Brestois est l'un des rares footballeurs de haut niveau à être diabétique de type 1. Une contrainte quotidienne qu'il a racontée sans détours dans Kop West

Écouter le podcast

« J’ai pas le choix parce que si je le gère mal, je pourrais plus jouer au football. La 1ère question que j’ai eu pour le médecin, c’est de savoir si je pourrai jouer au football. Il m’a dit que si j’étais sérieux, il n’y avait pas de soucis. Donc voilà, j’ai appris. Ça fait 7 ans que je suis malade. Pour moi, je ne suis pas malade… je me dis que dans la vie il y a plus grave. Quand je suis rentré à l’hôpital, j’ai vu des personnes vraiment plus malades que moi. Du coup, je me bats contre la maladie et j’essaie de me prouver que même avec le diabète on peut toujours jouer au football, faire du sport c’est même conseillé. Il faut jamais lâcher et la preuve : j’ai réussi, donc il faut continuer, jamais rien lâcher et toujours rester positif ».

Des propos recueillis par Simon Reungoat et Katell Lagré

A Quimper, c’est une journée de sensibilisation au diabète qui est organisée à la cafétéria de l’hôpital Laennec. Tout le monde est invité à venir tester sa glycémie aujourd’hui de 9h à 17h30.

A Ploemeur, deux conférences sur le diabète sont programmées ce soir de 17h à 20h au centre aquatique de l’Océanis. L’une sur le diabète en lui-même et l’autre sur les compications cardio-vasculaires de la maladie.