Devenir aiguilleur du rail, ça vous dit ?

29 juillet 2019 à 12h41 par Emilie PLANTARD

En Pays-de-la-Loire, SNCF Réseau peine à recruter de nouveaux aiguilleurs du rail. L'établissement a donc ouvert son centre de formation de Nantes à une trentaine de candidats potentiels, afin qu'ils découvrent le métier.

HIT WEST
Crédit: Hit West

Ils s’appellent Marie, Francis ou Amélie, sont en recherche d’emploi ou en réflexion de reconversion professionnelle et sont venus participer aux ateliers de découverte du métier d’aiguilleur du rail. Une matinée pour comprendre ce qu’est le quotidien de ces agents indispensables à la sécurité et au bon fonctionnement du trafic ferroviaire.

Karine Ongaro est directrice de l’Etablissement Infra-circulation des Pays-de-la-Loire pour la SNCF, elle résume en quoi consiste cette profession mal connue :

Écouter le podcast

"Etre aiguilleur du rail c’est assurer la gestion opérationnelle des circulations. C’est quelqu’un qui, au quotidien, fait circuler des trains, agit sur des systèmes techniques anciens ou modernes et donc c’est être en capacité d’appliquer des procédures en situation dégradée, réagir pour assurer la gestion la plus fluide possible des circulations pour garantir la sécurité et la qualité de service."

Présenter le métier à des profils différents

Dans la région Pays-de-la-Loire, la SNCF a besoin d’une dizaine de nouveaux aiguilleurs chaque année, mais peine à les trouver. C’est donc dans le but d’ouvrir le recrutement à des personnes qui ne connaissent pas forcément le métier, que cette opération a été organisée en collaboration avec la Maison de l’Emploi de la Métropole de Nantes.

Écouter le podcast

"On a conscience que c’est un métier moins connu. Quand on est client à la SCNF, on croise un certain nombre de cheminots dans les gares, on comprend peut-être facilement ce qu’est un conducteur de train et peut-être moins ce qu’est un aiguilleur du rail. Pour élargir notre panel de candidats, on s’est dit qu’il était intéressant de mettre à disposition les recruteurs, formateurs et nos simulateurs pour faire comprendre ce qu’est le métier d’aiguilleur du rail en vrai. L’objectif n’est pas une cession de recrutement, c’est plutôt une journée d’animation qui permet aux gens de s’immerger dans un métier pour affiner leur projet professionnel."

formation aiguilleur rail.JPG (804 KB)Avec les formateurs, tous sont amenés à participer

Des stagaires convaincus

Devant la formatrice, un petit groupe écoute attentivement les détail du quotidien d'un aiguilleur. Au total, une trentaine de personnes se sont inscrites aux ateliers, ont pu comprendre les rudiments du système, tester les outils d’aiguillage avant, probablement, de postuler sur le site de la SNCF.

Écouter le podcast

"Moi je travaillais en interim et j’aimerais travailler à la SNCF… Je me suis inscrit pour connaître l’univers du rail et venir ici ça permet d’avoir des informations plus techniques, de manipuler les équipements… C’est cool parce qu’on peut voir en vrai, ça vaut le coup de se déplacer pour voir ce que c’est vraiment… Je vais essayer de postuler, reprendre une formation c’est pas très grave…"

Le métier, accessible à partir d’un niveau CAP/BEP, nécessite une formation de 4 mois minimum donnée par la SNCF. Cette première opération est un succès et la SNCF envisage d’en organiser de nouvelles l’hiver prochain.  

Pour plus d'informations : https://emploicirculation.sncf-reseau.fr