Deux facteurs de l'Ouest posent nus pour un calendrier !

23 novembre 2018 à 7h13 par Dolorès CHARLES

Cette année, les facteurs bousculent leur traditionnelle vente d'almanachs en lançant "Les Hommes de Lettres", un calendrier sexy, avec un facteur de La Chapelle s/ Erdre, et un autre de Rennes.

HIT WEST
Crédit: Calendrier 2018

Les facteurs jettent leur sacoche et leur casquette pour soutenir "Les Blouses Roses", à travers la vente d’un calendrier sexy. Et un facteur de La Chapelle-sur-Erdre a participé au projet c’est Corentin Ramadier, 27 ans, que vous pourrez retrouver dans ce calendrier « Les Hommes de Lettres » au mois de janvier. En juin, c'est un rennais Aurélien Calves, 34 ans, postier du Colombier, dont la tournée est en centre-ville... Les facteurs y posent donc nus, mais c’est pour la bonne cause. Un euro sera reversé à l’association des Blouses Roses, qui œuvre auprès des petits et grands patients à l’Hôpital.

Infos pratiques :
Prix : à partir de 19,95€, dont 1€ est reversé à l’association les Blouses Roses / Dimensions : 36 x 41 cm !
Disponible auprès de votre facteur ou sur http://www.graindorge-editions-family.fr/

#Communiqué complet

"Cette année, les facteurs bousculent leur traditionnelle vente d’almanachs en lançant "Les Hommes de Lettres", un calendrier sexy. En effet après les sportifs et les pompiers, ce sont les facteurs qui se déshabillent pour un calendrier osé afin de soutenir une association ! C'est en voyant le succès de calendriers comme les « Dieux du Stade » que les facteurs ont décidé de mettre à profit leur vente de calendriers pour soutenir une association. Ils ont donc sollicité l’imprimeur Lavigne pour lancer un calendrier différent des almanachs habituels, en posant eux-mêmes, intégralement nu.

Vous ne verrez plus jamais votre facteur de la même manière !

12 véritables facteurs de 26 à 56 ans ont été sélectionnés pour participer à cette opération. Certains sont très à l’aise avec leur corps, d’autres se sont lancés un défi personnel, mais tous ont souhaité participer à cette opération pour soutenir l’association Les Blouses Roses ! À travers ce shooting, les facteurs cassent les idées reçues sur leur profession en jouant avec des accessoires propres à leur métier, comme la célèbre casquette, la sacoche ou les piles de lettres !

L'imprimeur LAVIGNE a fait appel à un photographe de mode travaillant pour des grandes marques internationales, Eric Cassini, afin de garantir la qualité artistique du projet.

Une opération caritative

Pour chaque calendrier Les Hommes de Lettres vendu, 1€ sera reversé à l’association. De par leur métier, les facteurs couvrent absolument tout le territoire français. Leur proximité avec leurs usagers leur permet de disposer d’une immense force de vente pour récolter un maximum de fonds pour l’association. Proposés en plus des calendriers traditionnels, ils seront vendus par les facteurs eux-mêmes lors de leur tournée de fin d’année ou disponibles sur internet.

Les étrennes de fin d’année

Les postiers gèrent comme ils l'entendent leur tournée des calendriers en dehors des heures de travail. Ils en commandent généralement plusieurs centaines ce qui permet d’arrondir les fin de mois, notamment en ces périodes de fêtes de fin d’année. Seuls les facteurs ont l’autorisation officielle de vendre des calendriers pour les étrennes de fin d’année. À Paris, un arrêté préfectoral de 1955 interdit tous les agents municipaux de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire. Cette interdiction s'étend au secteur de la collecte des déchets, à Paris, mais aussi à Nice, Lyon et d’autres grandes agglomérations.

La longue tradition des calendriers en France

Les almanachs, ces calendriers populaires, ont vu le jour en France au XVe siècle. Cette tradition française de longue date demeure incontournable.
On désigne comme almanach un calendrier populaire, généralement accompagné d’éphémérides. Depuis la fin du XVIII siècle, les facteurs ont l’habitude d’en offrir au nouvel an. Il fut appelé pour la première fois en fois 1810 almanach des postes. En 1849 les facteurs ont été officiellement autorisés à « continuer la distribution des calendriers à leur profit et pour leur compte conformément à un usage depuis longtemps établi. »

En 1855, les calendriers reçurent l’appellation « d’Almanach des Postes- Etrennes des facteurs » et devinrent des documents de service à l’usage du public. Ces informations sont publiées avec l’autorisation et le contrôle des inspecteurs et directeurs départementaux ; ils peuvent donc être utilisés
comme documents de référence. On y trouve des cartes des départements concernés et certaines indications administratives.

En 1890, le calendrier change d’appellation et devint « l’almanach des postes et télégraphes », puis prend le nom « d’almanach des P.T.T. » en 1945, avant de devenir « l’almanach du facteur » en 1989. De nos jours, l’almanach du facteur n’a pas de valeur marchande et est proposé par le facteur au titre des bons voeux à ses usagers qui récompensent le travail d’une année par des étrennes. Cette vieille tradition française est une démarche personnelle du facteur qui répond aux nombreuses demandes des usagers."