Pays de la Loire

Des "visières anti-projection" fabriquées en Loire-Atlantique

03 avril 2020 à 06h48 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Les visières de l'Atlantique

Le ligérien Alexandre s'est lancé dans la fabrication artisanale de "visières anti-projection" en plastique. Il raconte son histoire sur Hit West, dans le magazine "Sur place ou à emporter".

Après 17 jours de confinement, le Premier ministre était interrogé jeudi soir sur TF1 sur la crise sanitaire. "Le confinement va probablement durer au-delà du 15 avril, pour Edouard Philippe, et le déconfinement n’est pas pour demain. Sur la question des masques, la France a lancé la création de masques en tissus, destinés à la population et aux non-soignants. Sur les masques commandés à la Chine, la France est en attente de livraisons… et elle continuera d’accroître sa capacité nationale de production !"

825 000 équipements

La Région Pays de la Loire a livré 825 000 équipements de protection collectés aux personnels soignants. En moins d’une semaine, 53 000 masques FFP2, 11 000 masques chirurgicaux, mais aussi des blouses, sur blouses, charlottes, gants, et autres gels ont été collectés. Ils s’ajoutent aux 700 000 équipements récupérés auprès de lycées publics et privés.

Une initiative qui a fait "boule de neige" !

Celle d'Alexandre Grière à Montoir près de Saint-Nazaire. A l'aide de son imprimante 3D, il s'est lancé dans la fabrication artisanale de "visières anti-projection" en plastique. Des visières données ensuite gratuitement aux soignants et professionnels en contact avec du public... Alexandre a vite été rejoint par plus d'une centaine de "makers" en Loire-Atlantique, et il fabrique désormais des visières 20h sur 24 !

Écouter le podcast

"Je m'attendais à en faire une dizaine ou une quinzaine pour le cabinet d'infirmier local et il se trouve qu'aujourd'hui on a réuni près de 110 makers sur le bassin nazairien, avec certaines personnes aussi basées du côte de Nantes et en Pays de Retz. Aujourd'hui on a distribué quasiment 3 000 visières aux différents personnels soignants, ou à certains personnels accueillant du public, je pense notamment aux boulangers ou aux pharmaciens..."

Pour acheter la matière première, le plastique, une cagnotte en ligne a été lancée via le site "OKPAL". Ca s'appelle "Les visières de l'Atlantique".