Actualités régionales

Black Swan : la lampe bretonne pour surfer la nuit !

22 janvier 2019 à 09h08 Par Alexandra BRUNOIS

Ils ont inventé la lampe autonome et étanche la plus puissante au monde... et pourtant ce n'était pas l'objectif de départ de ces deux Costarmoricains de Lezardrieux : Sébastien Etienne, ingénieur agronome, et François Guillou, opticien, cherchaient en fait à pouvoir pratiquer le surf... la nuit, pour pouvoir s'adonner à leur passion après une journée de travail, et pour éviter les spots surpeuplés. Sébastien Etienne :

Écouter le podcast
"Je regarde sur internet, et je vois que personne n'a développé de système pour surfer la nuit... Je me suis dit qu'il suffisait juste de prendre une sorte de lampe de vélo, ou de lampe de plongée, et c'est bon... en fait ce n'était pas du tout adapté, c'était même une catastrophe.. Nous avons développé au bout de deux ans le système "Black Swan", un système adapté aux contraintes techniques du surf : énormément de puissance, un système portable, ergonomique, un système étanche."

Equipée de 10 leds, la lampe se fixe sur un casque, et sa batterie, portée sur le dos, permet 90 minutes d'autonomie à pleine puissance, plusieures heures à puissance modérée. Pour mettre au point leur lampe, Sebastien et François ont dû relever plusieurs défis techniques : il fallait d'abord maîtriser la puissance lumineuse...

Écouter le podcast
"Une voiture, pour être homologuée pour la route, c'est 3500 lumens. Une voiture avec phares au xenon, c'est 5500 lumens, nous on est à 7000 lumens... On est passé par un système de refroidissement liquide : un système de circuit fermé, avec une pompe, qui permet d'avoir une tête de lampe qui soit toujours à basse température, et qui permet aux leds de fonctionner au niveau de leur meilleur rendement lumineux."

L'un des grands défis à relever était de pouvoir éclairer à la fois très loin et très large : défi relevé en utilisant des lentilles optiques spécialement mises au point avec des ingénieurs de Brest. Le bloc optique a d'ailleurs été breveté, il permet finalement d'avoir plusieurs lampes en une seule :

Écouter le podcast
"Notre particularité, c'est d'avoir 3 champs lumineux : 1 qui est très profond, qui permet de voir de loin, à plus de 100 m, 1 qui est très large, à plus de 140°, sachant que la vision périphérique de l'oeil est de 180°, et on a un champ intermédiaire de 45°, ce qui fait que l'on voit très très loin, et très très large."

Mais même avec la lampe Black Swan, n'est-il pas un peu dangereux de surfer de nuit ?

Écouter le podcast
"Surfer de nuit, c'est un peu différent dans le sens où on a beaucoup moins d'informations, mais on voit très bien : on voit les vagues arriver à 15m, tout ce qui est mousse, tout ce qui est blanc, on voit à peu près à 80m, et s'il y a des rochers, on les voit facilement à 100m. C'est une autre façon de surfer, on a une autre connexion avec la nature."

Un "Guide du surf de nuit" est disponible sur le site de Sébastien et François : www.blackswansurfing.com

La lampe Black Swan est assemblée par Sébastien et François dans leur atelier de Lezardrieux, à partir de pièces produites majoritairement dans l'Ouest. Une lampe conçue pour surfer, avec donc un cahier des charges très exigeant... du coup la lampe Black Swan suscite l'intérêt bien au-delà du monde du surf :

Écouter le podcast
"On a eu des pompiers qui nous ont contacté, la SNSM nous a contacté, des égoutiers, des sauveteurs en montagne... On est en train d'organiser des essais."

La commercialisation démarre : comptez tout de même 1800 euros pour vous offrir une de ces lampes d'exception. La Black Swan est disponible sur le site www.blackswansurfing.com

Un reportage de Yann Launay