A Saint-Nazaire, les sauveteurs très sollicités

12 août 2020 à 6h30 par Emilie PLANTARD

Les températures caniculaires de ces derniers jours ont rempli les plages de baigneurs et à Saint-Nazaire, les sauveteurs ont dû intervenir une trentaine de fois en seulement quelques jours. Le responsable de la sécurité des plages appelle à la vigilance.

HIT WEST
Crédit: @Christian Robert/Ville de Saint-Nazaire

C’est la mairie de Saint-Nazaire qui pousse un petit coup de gueule. 31 interventions ont été comptabilisées sur les 6 plages surveillées de la commune depuis la semaine dernière, un chiffre important, qui traduit une forme d’imprudence. Ces derniers jours, plusieurs conditions ont peut-être nui à la sécurité, toutefois William Ouvrard, responsable de la sécurité des plages de Saint-Nazaire, incite chacun à être responsable. Une dizaine de sauvetages de personnes en grande difficulté ont nécessité l’utilisation du bateau ou des paddle.

Écouter le podcast
"Sur une semaine, 31 interventions alors qu’au mois de juillet, nous n’avons même pas atteint ce chiffre-là sur tout un mois. On l’explique du fait de cette semaine caniculaire où les gens sont venus chercher la baignade, le 2è effet, c’est l’effet, en pleine journée, d’une marée basse et les gens restent très peu dans les zones de bain, et se mettent à nager en dehors des zones surveillées. Les 10 sauvetages qu’on a effectués, ce sont des personnes qui étaient en dehors de la zone et se sont fait prendre dans des courants. Elles étaient très fatiguées et heureusement que les sauveteurs sont intervenus."

Attention aux enfants !

Une autre forme d’assistance est l’aide aux baigneurs sur les 10 derniers mètres, elle a nécessité une quinzaine d’interventions cette dernière semaine. Là encore, le responsable de la sécurité pousse un coup de gueule contre les parents, qui ont tendance à confondre surveillance de plage et baby-sitting…

Écouter le podcast
"Toutes les interventions, une quinzaine, ce sont 90% des enfants qui prennent une vague, ont du mal à se relever, ou alors qui se font emmener au large par le retour de la vague et quand on a sorti l’enfant, on cherche les parents. Les parents sont sur leurs serviette, sur leurs smartphones, et ne surveillent pas du tout leurs enfants. Donc effectivement j’appelle à la vigilance, la présence des sauveteurs ne déresponsabilisent en rien les parents, bien au contraire ils doivent effectuer une surveillance active et continue de leurs enfants tout au long de la baignade."

SNAG_0117710_30.jpg (566 KB)

Un accident arrive très vite

Aucun accident dramatique n’est à déplorer, fort heureusement, mais les noyades arrivent très rapidement, en particulier concernant les jeunes enfants. Une des assistances concernait un bébé de 12 mois qui avait échappé au regard de ses parents, installés en bord de mer. Le sauveteur l’a récupéré dans l’eau.

Écouter le podcast
"Le bébé a marché 5 mètres à 4 pattes, il n’a pas eu beaucoup de difficultés. Le sauveteur l’a récupéré in-extrémis, avant qu’une vague vienne lui passer dessus mais les parents étaient 5 mètres plus haut sur leurs serviettes. Ça aurait pu finir tragiquement, puisque le bébé, en 10 secondes, il se serait noyé. Il faut le rappeler, une noyade ce n’est pas ¼ d’heure, à partir du moment où une personne fait un malaise et va sous l’eau, le drame est déjà là. Il suffit de très peu de temps et j’appelle à la vigilance aussi dans les piscines familiales."

Quelques règles à respecter

Les sauveteurs ont enfin dû appeler 5 fois le SAMU pour des malaises ou des blessures. Sur la plage, les risques sont considérablement diminués si on respecte quelques règles de base…

Écouter le podcast
"C’est se baigner dans les zones de plages surveillées, important puisque les sauveteurs vont être là pour intervenir en cas de besoin, ne pas se baigner seul, c’est important car une personne qui fait un malaise, même si elle sait nager, on ira vers un drame. Il faut faire attention aux rochers aussi parce que les personnes plongent inconsciemment dans les zones de bain alors qu’il y a des rochers et on peut aussi aller vers un drame. Et puis il faut que chacun respecte ces règles et tout se passera bien."

Quelques consignes qui vous éviteront de gâcher votre week-end ou vos vacances… Les prochains jours devraient être un peu plus calmes avec de la pluie et des températures plus clémentes annoncées.