Pays de la Loire

A Nantes, le tout-plastique à la cantine fait peur

23 avril 2019 à 10h05 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : @collectif Cantine Responsable Nantes

Les 14500 repas servis chaque jour aux écoliers nantais sont conditionnés et réchauffés dans des barquettes en plastique, puis servis dans des assiettes en plastique… Peut-être plus pour longtemps.

C’est en juin 2017, en visitant la cantine centrale de Nantes où sont fabriqués les 14.000 repas quotidiens des élèves de maternelles et primaires de la ville, que 2 mamans ont pris conscience de la situation. Entrées, plats et desserts sont systématiquement emballés dans des barquettes en plastiques, scellées avec un film plastique. Une fois livrés dans les 88 restaurants scolaires, les repas sont ainsi réchauffés au four puis servis dans des assiettes en plastique. Un problème pour Karen Belléguic, co-fondatrice du collectif Cantine Sans Plastique 44.

Écouter le podcast

Le collectif Catine Responsable Nantes a vidé une poubelle après un déjeuner dans une école nantaise.

La mairie sollicitée dès 2017

Cette maman de 2 petites filles scolarisées a donc décidé de créer le collectif Cantine Sans Plastique 44 et d’interpeller la mairie de Nantes. Après plusieurs mois d’échanges infructueux, la décision est prise d’organiser des ateliers, dont les premiers effets se font sentir. En février dernier, la municipalité de Nantes s’est ainsi engagée à ne plus utiliser de vaisselle en plastique d’ici à 2020.

Écouter le podcast

Le collectif Cantine Sans Plastique 44, accompagné des autres associations impliquées dans cette action, va poursuivre le combat contre cette matière soupçonnée d’exposer les enfants à des perturbateurs endocriniens. Une pétition est mise en ligne par le collectif de parents Cantine Responsable Nantes, elle a déjà reçu plus de 3000 signatures.