Les pompiers de la zone Ouest vont défiler sur les Champs-Elysées

8 juillet 2021 à 15h45 - Modifié : 9 juillet 2021 à 12h05

Défilé de pompiers sur les Champs-Elysées - entraînement

Le 14 juillet rime en France avec fête nationale, feux d’artifice et défilé sur les Champs-Elysées…

Cette année, plus de 80 pompiers issus du grand Ouest (20 départements) iront à Paris. La sélection de celles et ceux qui défileront s’est faite en amont, par département puis par région, et au final 87 défilants ont été retenus ainsi que des remplaçants. La préparation du défilé a été faite avec beaucoup de sérieux, d’engagement et d’investissement individuel, sous les ordres de l’autorité militaire, du Mans à Paris. Le colonel Michel Tellanger du SDIS 44 (directeur départemental adjoint) au micro de Julie et Fabien :

"Tous les participants sont très engagés, ils n'ont qu'une seule envie c'est que ce défilé soit beau et puisque nous représentons ce 14ème bataillon des sapeurs pompiers de France, c'est que l'on représente l'ensemble des sapeurs pompiers volontaires et professionnels. Il y a une charge que chacun a bien intégré. Nous souhaitons être irréprochables et que les images (car cela se passera à la TV) soient vraiment parfaites !"

Le colonel Michel Tellanger

Une reconnaissance de la nation

Défiler c’est important pour les sapeurs-pompiers, car c’est une reconnaissance de la nation, pour le colonel Michel Tellanger :

"Il y a toutes les forces vives, militaires certes, mais aussi de sécurité civile. Il y a des écoles, il y a l'école nationale des sapeurs pompiers, de la Police ou de la Gendarmerie. Il y a toute cette dynamique républicaine quelque part qui se rassemble ce jour-là, et qui défile avec honneur et fierté devant le Président de la République, et parfois effectivement des chefs d'Etat étrangers. C'est comme si on était chargé d'une mission de représentation qu'on assume avec vraiment énormément de fierté et de devoir, et avec cette volonté de porter cette ilage et cet engagement des sapeurs-pompiers."

Le colonel Michel Tellanger

Une pensée pour leur collègue décédé

En prévision du jour J, Fabien et Julie ont demandé au colonel Michel Tellanger dans quel état d’esprit les pompiers allaient défiler, et sans surprise le colonel a parlé « d’émotion », vu le travail fourni et les heures passées à s’entraîner au pas cadencé :

"Ce sera le fruit d'un travail très astreignant, on a quand même passé un certain nombre d'heures et des samedis entiers à s'entraîner sur l'aérodrôme du Mans, puisque c'est cette piste qui avait été réservée pour les entraînements au niveau zonal. A partir du 8 juillet et jusqu'au 13 juillet, nous nous entraînerons tous les jours en région parisienne pour être fin prêts, si je puis dire... C'est un très gros travail, c'est aussi très physique - c'est entre 3 et 6 heures d'entraînement par jour à défiler au pas cadencé - et ce sera (le jour J) beaucoup d'émotion."

Le colonel Michel Tellanger

Les pompiers auront sûrement une pensée pour leur collègue décédé cette semaine, lors d’un exercice en mer. L’homme de 60 ans affecté au centre de Saint-Brévin participait à un entraînement de sauvetage à Pornic lorsqu’il a été projeté par une vague dans une faille rocheuse. De nombreux hommages lui ont été rendus depuis, comme celui du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter.