Pays de la Loire

Saint-Nazaire met en avant ses patrimoines

27 janvier 2020 à 09h53 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Hit West

Saint-Nazaire vient d’acquérir le label Ville d’Art et d’Histoire. Un atout pour la cité portuaire, qui revendique ses richesses patrimoniales, notamment architecturales.

C’était une promesse électorale du maire qui en faisait « un enjeu prioritaire », c’est désormais une ligne supplémentaire au palmarès de la ville. Saint-Nazaire est depuis quelques jours une ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la culture. Le dossier a été étudié et validé, ses atouts reposant sur la richesse de son patrimoine et l’envie de le préserver, comme l’explique Jean-Jacques Lumeau, adjoint au maire de Saint-Nazaire, en charge de la culture :
Écouter le podcast
"C’est la reconnaissance d’une politique au bénéfice du patrimoine, mais à Saint-Nazaire, on l’a vue plurielle, on a, dans notre dossier, valorisé plusieurs patrimoines. Bien évidemment l’architecture, mais également le patrimoine industriel, portuaire, maritime, naturel, et puis les patrimoines immatériels, ce qui tourne autour des savoir-faire et l’histoire de la ville s’est aussi construite autour de ces savoir-faire."

Saint-Nazaire, ville marquée par la guerre

Parmi ces patrimoines, il en est un peut-être plus visible, c’est l’architecture. Saint-Nazaire est bombardée pendant la guerre, les ornements des bâtiments du XIXè ont laissé la place à une architecture moderne et efficace dans les années 50. Saint-Nazaire devient une ville reconstruite et perd tout son charme. Ce label est une manière de lui redonner aujourd’hui un peu de valeur.
Écouter le podcast
"Cette phase de reconstruction, elle a peut-être été un peu subie par les nazairiens de l’époque puisqu’ils avaient quitté une ville qui avait une certaine image, ils en retrouvent une qui est détruite avec des éléments de modernité puisque c’était l’architecture du moment. Donc déjà c’est de souligner l’intérêt de cette architecture de ces villes de la reconstruction, donc c’est peut-être d’accompagner un changement de regard sur la ville, alors il faut aussi reconnaître que c’est le temps qui donne de la valeur aux choses et aujourd’hui, l’architecture des années 50 est réellement reconnue et plébiscitée ce qui n’était peut-être pas le cas dans les années 70 et 80."

Une image positive

La cité industrielle, portuaire, ouvrière… Si la ville souffre d’une image un peu grise, elle reprend sérieusement des couleurs depuis quelques années, avec notamment la rénovation du remblai, les fresques murales, la création du centre éolien… Le label, est une étape de plus vers ce changement de perception.
Écouter le podcast
"Peut-être que Saint-Nazaire a été longtemps considérée comme une ville industrielle, une ville laborieuse, et le maire revendique que la ville peut aussi être une ville plaisir, où il fait bon vivre. Donc tout ce qui peut participer à cette ambition, on s’en réjouit. La labellisation « ville d’art et d’histoire » participe à cette ambition. Evidemment ça fait écho à d’autres choses, les villes qui sont dotées de ce label, assez ancien, s’en servent aussi pour valoriser une destination touristique.
Les vacanciers, toujours plus attirés par les villes voisines de La Baule ou Pornichet, seront donc certainement tentés de tourner la tête vers Saint-Nazaire et venir visiter le port, le sous-marin Espadon ou bientôt, le CIAP, le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine que la ville doit mettre en place prochainement."

Les vacanciers, toujours plus attirés par les villes voisines de La Baule ou Pornichet, seront donc certainement tentés de tourner la tête vers Saint-Nazaire et venir visiter le port, le sous-marin Espadon ou bientôt, le CIAP, le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine que la ville doit mettre en place prochainement.