Said Chabane mis en examen

5 février 2020 à 7h17 par Dolorès CHARLES

Le football hors du terrain, avec la garde à vue depuis ce matin du président du SCO Saïd Chabane, pour une affaire présumée d'agressions sexuelles.

HIT WEST
Crédit: Said Chabane - AngersSCO

Un carton rouge pour le boss du SCO ? Nos confrères de RMC ont été les premiers à annoncer ce mercredi les accusations visant Saïd Chabane, le Président du SCO. Une enquête préliminaire a été ouverte pour "harcèlement sexuel" et "agressions sexuelles aggravées" contre l'homme de 55 ans à la tête du club angevin depuis 2011. Une plainte a été déposée début janvier par une salariée du club de Ligue 1. Une jeune femme qui accuserait Saïd Chabane de lui avoir "touché les fesses, les parties intimes et les seins, sans son consentement". Des faits remonteraient à novembre dernier.

Quatre victimes identifiées

Les enquêteurs auraient par ailleurs identifié trois autres victimes présumées, avec à chaque fois la même scène d'intimidation par leur supérieur hiérarchique. A La Baumette, la nouvelle est vécue comme une déflagration chez les supporters rencontrés par Charles Guyard, au centre d'entraînement. Ecoutez Daniel, Antoine, Hervé ou encore Mélanie quelque peu abasourdis.

Écouter le podcast

"Je suis déçu, maintenant qu'est ce qu'il y a de vrai dans tout ça, parfois il y a de fausses informations. ça ne va pas faire de la belle pub pour le club, et puis il va falloir trouver un remplaçant s'il quitte le club ... Mr Chabane si on le voit 2 à 3 fois dans la saison c'est tout... Il n'a jamais eu de gestes déplacés... Moi, j'ai lu qu'il coopérait totalement, j'ai confiance en lui...J'étais choqué quand j'ai appris ça ce matin..."

Victor était venu avec son livre des 100 ans du SCO pour faire signer les joueurs, mais il est tombé en pleine tempête avec le placement en garde à vue du président. Un choc pour ce supporter de 28 ans.

Écouter le podcast

"Quand j'ai vu ça, je me suis dit on parle bien de mon club du SCO là... et c'est bien de notre club que l'on parlait, mais pas dans un sens positif, c'est dommage. J'espère que c'est pas vrai en fait et je fais confiance au club... Je trouve ça dommage parce que je sais qu'il y a des médias qui vont s'en régaler... Le SCO est costaud et le SCO va continuer... "

Du côté des joueurs, Sada Thioub

Chez les joueurs, l'attaquant Sada Thioub reste prudent au micro de Charles Guyard. Le manager général Olivier Pickeu est venu parler "au vestiaire" en matinée.

Écouter le podcast

"Il nous a rien dit, le club est toujours là et on n'est pas inquiet, et on est même plutôt confiant... On verra par la suite, et dans les jours à venir... et on pense plus au match contre Lille de vendredi..."

Le procureur Eric Bouillard

En fin de journée, le procureur d'Angers SCO a tenu une conférence de presse :

Écouter le podcast

"Ce sont des charges relativement sérieuses, ce sont les dépositions de trois jeune femmes âgées entre 25 et 30 ans, il ne s'agit pas de viol sur mineur, mais des agressions sexuelles commises sur des majeures, mais avec une circonstance aggravante du fait de la fonction de l'auteur des faits. Les trois plaintes recueillies concordent sur le mode opératoire utilisé par l'auteur... Le contexte des faits est varié, à des moments où elles sont seules en présence de l'auteur, ou lors d'un déplacement ... quelque soit en marge d'une réunion ou d'un match de football."

Au terme de la garde à vue, le président Chabane a été mis en examen pour "agressions sexuelles aggravées". Finalement ce sont 4 plaintes (une plainte aujourd'hui) qui auraient été déposées. Il a été placé sous contrôle judiciaire, avec l'interdiction d'entrer en contact avec les victimes et les principaux témoins. L'accusé continue de nier les faits.

Saïd Chabane conteste

Ecoutez son avocat Me Pascal Rouiller joint par Charles Guyard.

Écouter le podcast

"Le juge d'instruction a fort logiquement mis en examen Mr Said Chabane pour les faits qui lui sont reprochés. Il est évidemment reparti totalement libre du cabinet du juge d'instruction et sa défense va pouvoir s'exercer avec ses avocats. Mr Chabane se dit innoncent de ce dont on l'accuse. Il se défend avec calme et détermination, et il poursuivra dans les mois prochains ses efforts pour obtenir tout simplement que la vérité soit rétablie..."

Communiqué

Dans un communiqué publié ce jour sur le site d'Angers SCO, le président se défend. "La direction d’Angers SCO confirme que le président Saïd Chabane s’est rendu mercredi 5 février dans les locaux des services de police d’Angers, en réponse à une convocation reçue fin janvier. Conformément aux règles du code de procédure, il est actuellement entendu sous le régime de la garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte par le procureur d’Angers à la suite de la plainte d’une salariée du club.

Saïd Chabane conteste formellement toutes les allégations portées contre lui et apportera à la Justice tous les éléments permettant de rétablir la vérité et de préserver son honneur. Déterminé à voir reconnaître son innocence, il est confiant dans l’issue de l’enquête à laquelle il coopère totalement.

Si la direction du club regrette des fuites d’informations parcellaires et orientées (qui sont parues dans la presse en violation du secret de l’enquête et du respect de la présomption d’innocence), les équipes et les joueurs restent totalement mobilisés dans l’atteinte des objectifs du SCO.

Angers SCO recevra le LOSC vendredi à 20h45 au stade Raymond Kopa.