Actualités régionales

Les Francofolies en faveur de l'environnement

13 juillet 2019 à 14h30 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Dolorès Charles (Hit West)

Les Francos de plus en plus « verts » et responsables ! Les Francofolies s’engagent cette année dans le recyclage de tous les déchets, en amont, pendant et à l'issue du festival.

Au total, 25 000 Kg de déchets collectés, dont 3 500 Kg de déchets recyclés, une centaine de poubelles et bacs de tri disposés sur le site de la Rochelle et le renforcement de la brigade verte, qui a pour mission de collecter, trier les déchets, et de sensibiliser les festivaliers à la préservation de la nature !

Festival-Vert-b.JPG (1.08 MB)

Avec le village FrancOcéan, installé quartier Gabut, le festival voulait aussi mettre en avant cette année les questions environnementales et /ou liées à l’eau. L’eau (qui) est une source s’inspiration pour les artistes, comme le souligne Morgan Motteau directrice exécutive du festival, à Dolorès Charles.

Écouter le podcast

Concrètement, le festival des Francofolies a aussi distribué quelque 800 gourdes à ses équipes et installé des fontaines à eau sur le site.

La démarche « ISO 20 121 »

Le festival des Francofolies lutte aussi contre les mégots, avec la campagne « La mer commence Ici ! » et le plastique ! Lors des concerts, des canots pneumatiques sont lancés dans le public pour là encore récupérer le maximum de bouteilles en plastique. Toutes ces actions s’inscrivent dans la démarche « ISO 20 121 ».

Écouter le podcast

Festival-Vert-morgane.jpg (774 KB)

Morgane Motteau, directrice du festival @DolorèsCharles

Rien ne se perd, tout se transforme !

La collecte du bois, du métal, des bâches, des plastiques, des bouchons est organisée pour que tout soit, in fine, valorisé. Aux Francos, on utilise les déplacements doux, et on réduit au maximum l’électricité (remplacement des éclairages à haute consommation d’énergie par des éclairages LED) et les consommations d’eau (les sanitaires sont équipés d’un système de réduction du débit d’eau).

Festival-Vert-d.JPG (1.44 MB)

Pomme de terre de l’Ile de Ré (AOP), huitres Charente Maritime, fromages Mothais sur Feuille et Chabichou du Poitou, & vins de pays Charentais … en 2015, le festival a créé « Le Quai des Saveurs », un espace de restauration autour des produits du terroir charentais… pour valoriser ces produits et préférer « le manger local ». Morgan Motteau directrice exécutive du festival, avec Dolorès Charles.

Écouter le podcast

Cette année, les Chefs Rochelais ont aussi revisité les plats préférés des artistes programmés pendant le festival. Dans la ville, 12 restaurants se sont livrés à l’exercice : les pâtes au Pesto Rosso d’Angèle (à découvrir au Bella Donna), le Paris-Brest de Patrick Bruel (au Bar André), le couscous de Renan Luce (à l’Oceanide), les poivrons farcis végétariens de Zazie (au Prao) ou bien les frites de patates douces de Cœur de Pirate (au Novotel).