Actualités régionales

Laval Virtual : la réalité virtuelle sous toutes ses formes

22 mars 2019 à 08h08 Par Alexandra BRUNOIS
Le baby-foot en réalité virtuelle
Crédit photo : Yann Launay

Laval capitale mondiale de la réalité virtuelle, jusqu'à dimanche : le 21ème salon Laval Virtual a ouvert ses portes mercredi, avec 320 exposants venus du monde entier. Focus avec Yann Launay sur quelques-unes des innovations présentées.

Sur tous les stands, profusion de casques, de combinaisons, de lunettes connectées... De quoi revivre les premiers pas de l’Homme sur la Lune, visiter des musées, opérer un patient à distance… Et bien sûr de quoi jouer… Un prototype de baby-foot en réalité virtuelle est par exemple présenté : il ressemble à un baby-foot classique, les joueurs se font face avec les mains sur des poignées.. Mais il n’y a pas de terrain, pas de figurines : le meuble renferme des ordinateurs, et tout se passe dans le casque porté par les joueurs, initiés par Michel Baud-Bovy, chargé de développement pour la société suisse Kynoa, conceptrice du jeu :

Écouter le podcast
« Chaque joueur a son masque, et on est tous reliés à une seule partie, entourés par des gradins gigantesques. On a développé des poignées qui, à la différence des poignées classiques de baby foot, ont des boutons, comme sur une console de jeux : c’est avec ces boutons que l’on peut déclencher des effets spéciaux, vous pouvez détacher le joueur de la barre, il y a une balle de feu, une double balle… »

La fabrication industrielle du baby-foot VR démarre dans trois semaines, en Suisse. Le « Kolyseum soccer » sera vendu à un tarif de 30 000 euro qui le destinera plutôt aux salles de jeux d’arcade et aux loueurs...

FOCUS SUR LES DERNIERES TECHNOLOGIES

Au salon Laval Virtual, les visiteurs peuvent tester les dernières technologies en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Eric, par exemple, vient de Rennes, et il tenait à essayer le nouveau système conçu par Cyberith pour se déplacer dans la réalité virtuelle : un plateau rond sur lequel le joueur est maintenu par des sangles, et bien sûr équipé d’un casque de réalité virtuelle. De quoi se déplacer dans toutes les directions, sans quitter ce plateau d’un mètre de diamètre :

Écouter le podcast
« On est sur un plateau qui glisse et qui s’incline en fonction de la direction où on veut aller, cela permet de garder un mouvement naturel, de ne pas ressentir une marche forcée, ou de marcher sur place.. On n’est pas sur un tapis roulant, c’est assez intuitif … c’est le futur. »

Le déplacement omnidirectionnel

Pour Le directeur général de Laval Virtual, Laurent Chrétien, la réalité virtuelle va entrer dans notre quotidien par le jeu vidéo, bien sûr, et cela a déjà démarré, mais aussi avec la retransmission en réalité virtuelle d’évènements en direct :

Écouter le podcast
"Sur un événement sportif, vous allez mettre votre masque de réalité virtuelle, et pouvoir choisir la tribune dans laquelle vous allez être, si vous avez envie d’être au bord du terrain de foot, vous pourrez le faire…"

Le Tunnel Interactif

LA REALITE VIRTUELLE UTILISEE DANS LE MEDICAL

La réalité virtuelle, ce sont aussi des applications médicales, très nombreuses sur le salon. Avec par exemple ce casque destiné aux personnes malvoyantes et conçu par un opticien breton. Le Finistérien Patrice Caradec a mis au point un casque équipé d’un smartphone, que l’on place devant les yeux, et qui permet de zoomer sur son environnement :

Écouter le podcast
« Il y a une télécommande, qui permet de piloter une caméra dans l’appareil, cela permet de grossir, de changer les contrastes, de mettre en noir & blanc ou en couleur.. Cela permet d’avoir un meilleur confort au quotidien, pour lire, pour cuisiner, pour voir la télévision, aller au théâtre… »

Patrice Caradec travaille maintenant à la miniaturisation de son système, pour le faire ressembler à une paire de lunettes classique.

Le parapente

LA REALITE VIRTUELLE N'EST PAS MORTE

Le salon permet de constater que la réalité virtuelle, que certains jugeaient mort-née, n’est pas sur le déclin, comme le confirme Laurent Chrétien, directeur général de Laval Virtual :

Écouter le podcast
« On sent une accélération colossale, de la part des constructeurs, qui sont engagés dans une course au masque de réalité virtuelle : c’est à celui qui sera le plus performant en termes de qualité de vision, cela progresse très vite. La réalité virtuelle reste un peu chère, pour le grand public, les contenus sont présents, mais le développement n’est pas encore massif, cela prendra encore deux, trois, quatre ans. »

Le salon montre aussi les progrès réalisés sur les avatars, ces doubles numériques de vous-mêmes, qui permettront bientôt, pour Laurent Chrétien, de développer une vie sociale dans des univers virtuels :

Écouter le podcast
« Nous aurons la possibilité d’aller étudier, d’aller faire du tourisme, du shopping , de façon virtuelle.. J’ai personnellement visité il y a deux semaines la tombe de Nefertari, avec 20 autres personnes qui étaient partout dans le monde. Nous étions avatarisés, dans cette tombe, et nous avions un guide qui nous faisaient la visite comme dans la réalité."

Les avatars

Laval Virtual, c'est jusqu'à dimanche, place de Hercé : le salon est ouvert au grand public samedi & dimanche, de 10h à 18h. C'est 9 euros l'entrée.