Actualités régionales

La Vendée veut attirer les estivants

15 juin 2020 à 09h04 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : @Vendée Tourisme

Dès la fin du confinement, la Vendée a lancé une communication de relance de l’activité tourisme. Limités par les contraintes sanitaires, les français seront nombreux à passer leurs vacances en France et le département compte bien se démarquer, pour sauver sa saison estivale.

Peut-être avez-vous croisé un spot publicitaire ventant les charmes de la Vendée à la télévision, c’est normal. Le département a investi 180.000 euros au total dans un plan de communication d’envergure, pour attirer les touristes d’une saison 2020 bien mal partie. Dès la fin du confinement, une première campagne intitulée « Evadez-vous près de chez vous » visait une clientèle vivant à moins de 100KM, qui a évolué à partir de la 2è phase de déconfinement abordée par le gouvernement.
Karen Alletru est directrice du pôle tourisme pour Vendée Expansion.

Écouter le podcast
"Depuis le 2 juin, on met évidemment les bouchées doubles pour attirer les touristes en Vendée. Et on a mis en place une campagne à destination d’une clientèle régionale. C’est une campagne sur le thème de la nature, des grands espaces, c’est un budget de 80.000 euros. Il s’agit d’un plan pour soutenir les professionnels du tourisme vendéen, pour inciter la clientèle locale, régionale et française à venir découvrir la Vendée cet été. C’est vraiment un budget spécifique alloué par le département de la Vendée pour redynamiser la saison touristique estivale."

Déjà des réservations

Et ça fonctionne. Depuis quelques semaines, les téléphones des professionnels du tourisme sonnent de nouveau, les plates-formes de réservation retrouvent une activité raisonnable, sur des attentes bien particulières de la clientèle et tout porte à être optimiste.

Écouter le podcast
"Ca reprend doucement mais on constate depuis le 2 juin une reprise des réservations et même si nous sommes en dessous du niveau habituel des réservations, les réservations au niveau de l’hébergement repartent avec une forte demande pour les locations de vacances, les maisons individuelles avec si possible un jardin et une piscine. Concernant la fréquentation de notre site internet, depuis le début du déconfinement, nous on a une augmentation de la fréquentation de plus de 100%."

Le département vend ses atouts

La campagne de communication cible une clientèle d’abord française, mais aussi et surtout régionale. Après la crise sanitaire, les français devraient préférer des vacances en famille, avec un contexte sécurisant et le cadre vendéen le permet.

Écouter le podcast
"On a l’avantage d’avoir une côte vendéenne de 250 km, des plages de sable fin, mais également des petits villages de caractère, un tourisme nature avec des forêts, des marais poitevins, le bocage également et puis il y a ces 2 îles. L’île d’Yeu qui est un petit paradis, et puis l’île de Noirmoutier avec son célèbre passage du Gois. Donc on a vraiment une offre riche, variée, on espère que la saison se déroule bien en Vendée avec une clientèle locale, régionale, qui va venir redécouvrir ce beau département."

Une arrière-saison attendue

Habituellement, la saison touristique en Vendée démarre à Pâques et comptabilise autour de 5 millions de visiteurs jusqu’en septembre. Cette année est bien évidemment particulière et le retard l’avant-saison est d’ores et déjà perdu. Il faut donc tout miser sur l’été, mais également sur l’arrière-saison pour limiter la casse.

Écouter le podcast
"Il ne faut pas rater cette saison. Les sites touristiques ont rouvert, les activités de loisir également, les professionnels sont prêts à accueillir les touristes et on a la chance d’avoir le Puy du Fou qui est ouvert jusqu’au 1er novembre et d’avoir le départ du Vendée Globe le 8 novembre. Donc on a un enjeu aussi sur l’arrière-saison. Si la météo est avec nous, la Vendée en Septembre/Octobre est une destination très agréable."