Pays de la Loire

La radio numérique est en marche

04 juillet 2019 à 12h03 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Dolorès Charles (Hit West)

Depuis mardi, le DAB+ est accessible en Pays de la Loire, région pionnière dans l’expérimentation (Sillon de Bretagne), avec à la clef pour les auditeurs ligériens une diversité de radios (41 programmes au total), ce qui ne doit pas vous détourner d’Hit West en FM ! Une offre diversifiée, mais aussi un meilleur confort d’écoute.

Le DAB+ ou la Radio Numérique Terrestre, c’est une nouvelle étape cruciale pour notre média radio. Une révolution qui devrait toucher 70% des français d’ici 2020, contre 20% actuellement… et également une solution pour pallier la saturation de la bande FM. A la différence de la TNT, la Télévision Numérique Terrestre qui a bouleversé le milieu télévisuel il y a plus de dix ans en France, le DAB+ et la FM co-existeront. Si vous voulez écouter une nouvelle radio à Nantes, La Roche-sur-Yon ou à Saint-Nazaire, gratuitement et en format numérique, comme Océane FM et Clazz – deux radios musicales qui font partie du groupe SIPA Ouest-France avec Hit West et Cristal – il faudra vous équiper. Un récepteur compatible est accessible à partir de 20 euros. Pour les voitures, le DAB+ équipe progressivement tous les modèles.

Valérie Poublan, du CTA de Rennes avec Dolorès Charles.

Écouter le podcast

"Les auditeurs pourront écouter de nombreuses autres et nouvelles radios, mais cela nécessitera d'acheter des postes DAB+, ils ne pourront pas écouter le DAB+ sur un poste FM traditionnel, mais les tarifs ne sont pas trop élevés..."

Le radioTour à Nantes

Ce jeudi, l’Hôtel Mercure de Nantes-Gare accueille les professionnels de la radio pour le radioTour. Un évènement ouvert le 5 juin dernier (jusqu'au 3 décembre) et créé par l'équipe du Salon de la Radio et de l'Audio Digital. 6 dates dans 6 villes rythmées par des conférences gratuites et des rencontres réunissant les professionnels "pour comprendre, découvrir et trouver des solutions concrètes répondant aux enjeux de la radio d'aujourd'hui et de demain." Tout un programme !

Le Président du CSA, Roch-Olivier Maistre, a ouvert les hostilités ce matin.

Pour lui, le DAB+ a deux défis majeurs :

-son déploiement ne doit pas se faire au détriment de la diversité du paysage radiophonique. Les radios associatives doivent y avoir leur place, mais un accompagnement financier est nécessaire.
-ce déploiement doit aussi être accompagné d’une forte communication envers le grand public.

CSA-pres.JPG (954 KB)

Roch-Olivier Maistre @DolorèsCharles

Les élus de la région des Pays de la Loire étaient également présents pour lancer la radio numérique, Laurence Garnier, Philipe Grosvalet, Franckie Trichet. Tous ont relevé la nécessaire liberté d’expression, pluralité, et équilibre du territoire, qui doivent accompagner la RNT. La vice-présidente à la région a souligné « l’opportunité que représentait le DAB+ en termes d’offre et de confort. »

Une date historique

C’est une « date historique » pour Franckie Trichet, l’élu nantais pour qui « le numérique transforme les (nos) usages et nos pratiques. »

Des coûts de diffusion importants

L’inquiétude la plus évoquée, par les syndicats (SIRTI, SNRL) ou les radios associatives (FRAP), la fragilité économique avec des coûts de diffusion importants. Valérie Poublan, du CTA de Rennes avec Dolorès Charles.

Écouter le podcast

"C'est un défi, et tout est à construire, il y a une écononomie sur la pérennité finnancière de cette technologie, mais j'ai bon espoir..."

Après les Pays de la Loire cette semaine, le DAB+ se déploiera en Normandie, à Bordeaux, à Toulouse dans les prochains mois, ainsi que dans 15 métropoles (La Rochelle avec Hit West, Dijon, Grenoble, etc.) La Bretagne sera concernée en 2020. Valérie Poublan, du CTA de Rennes.

Écouter le podcast

"Le CSA a déjà lancé beaucoup d'appels et on est déjà à 20% de la population française couverte, et donc à partir de l'année prochaine et jusqu'à (fin 2020) début 2021 normalement 70% de la population française sera couverte. C'est un déploiement massif de la technologie !"

La radio cartonne dans les Pays de la Loire

Selon Médiamétrie, 83% des 13 ans et plus écoutent la radio chaque jour, c’est 4 points de plus qu’à l’échelle nationale. Dans la région Pays de la Loire, on écoute la radio, plus qu’ailleurs en France.
13-23 ans : 75,5% (71,7% France entière)
25-34 ans : 88,1% (76,3% France entière)
35-49 ans : 90,2% (84,7% France entière)
50-64 ans : 86 % (84,1% France entière)

Toutes les infos sur ce radioTour sur le site : https://www.connectonair.com/