Actualités sportives

Beyou grand vainqueur de la Vendée Arctique !

15 juillet 2020 à 06h48 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Jean-Marie Liot #CharalSailingTeam

C'est le podium de la 1ère Vendée Arctique Les Sables d'Olonne !

En Voile, la Vendée Arctique Les Sables d’Olonne connait son vainqueur depuis hier soir : Jérémie Beyou, le skipper de Charal, a franchi la ligne d’arrivée à 20 heures, 44 minutes et 8 secondes après plus de 10 jours de course. 2e de cette course inédite, prologue au Vendée Globe qui partira aussi de port Olonna en novembre, les skippers Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut).

Les réactions...

Le skipper breton de Charal a fait le plein de confiance à 4 mois du départ du Vendée Globe. Au lendemain de cette victoire, Jérémie Beyou est déjà reparti en mer. Simon Reungoat l'a appelé sur son téléphone satellite il y a quelques instants :

Écouter le podcast

"... Je suis déjà reparti en mer, car chaque jour compte jusqu'au prochain départ du Vendée Globe. Je voulais faire le debiefing technique avec une partire de l'équipe sur le bateau en mer... Je suis arrivé hier et on a fêté la victoire avec toute l'équipe Charal autour d'une bonne viande, j'ai bien dormi la nuit... Ce matin, on est au boulot en train de faire des "job-lists" et de noter ensemble les points qui doivent être corrigés pour les quelques semaines de chantier qui nous attendent cet été."

Le 2eme de cette Vendée Arctique, Charlie Dalin sur Apivia, a marqué les esprits :

Écouter le podcast

"... C'est ma toute première course en solitaire sur un Imoca, j'étais en tête assez régulièrement, j'ai pu apprendre beucoup de choses forcément comme toute première on apprend des choses, on fait des erreurs..."

Thomas Ruyant complète don le podium de cette "Vendée Arctique", et fera lui aussi partie des favoris qui s'élanceront sur le Vendée Globe le 8 novembre prochain. Suivent Sam Davis sur Initiatives Coeur et Kévin Escoffier sur PRB... et d'autres arrivées se sont poursuivies cette nuit. Au total 12 skippers sont arrivés à bon port aux Sables sur une vingtaine. Il en reste 5 en mer, les autres ont abandonné, parmi eux les nantais Armel Tripon et Damien Seguin.