Pays de la Loire

L'apprentissage progresse en Pays-de-la-Loire

27 novembre 2017 à 16h35 Par Katell LAGRE
Crédit photo : Charlotte David

Les Pays de la Loire au premier rang des régions françaises en nombre d’apprentis parmi la population active (1,7%).

La barre des 30 000 apprentis a été franchie dans la région pour l’année 2017. 30 200 jeunes sont en contrat d’apprentissage dans la région : c’est 6,6% de plus qu’en 2016, année qui avait déjà connu une progression de 4,7%. Pour la Région, qui avait fait de la relance de l’apprentissage pour combattre le chômage des jeunes, l’une de ses priorités, c’est la preuve que sa stratégie est validée. Une stratégie qui passe par l’adéquation avec les besoins des entreprises, grâce notamment à l’ouverture de nouvelles formations, explique Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire, anciennement en charge du dossier de l’apprentissage…

Écouter le podcast

« Pour la rentrée 2016, on avait un peu plus de 80 ouvertures, et pour la rentrée 2017, 90 ouvertures nouvelles. L’objectif pour nous, c’était de partir du besoin des entreprises. C’est un peu une spécificité de la Région : chaque ouverture se fait en lien avec les entreprises et les branches professionnelles. On a des filières relativement fortes : l’industrie, l’agroalimentaire, le transport ».

Les besoins en main d’œuvre, augmentent dans le bâtiment, l’industrie, l’agroalimentaire… et le service à la personne. Dans ce dernier cas, l’offre doit encore se structurer. André Martin est le vice président de la Région en charge de l’emploi, de la formation, de l’apprentissage et de l’insertion.

Écouter le podcast

« Le service à la personne à domicile, en établissement d’accueil, est un sujet pour l’apprentissage et pour la formation des demandeurs d’emploi. On travaille avec les fédérations : on a ouvert l’apprentissage aux formations sanitaire et social, on a un diplôme d’Etat qui a été ouvert sous forme d’apprentissage pour former des gens à l’accompagnement à domicile, de la personne vieillissante ou handicapée ».

Des centaines d'offres non pourvues

Mais des centaines d’offres d’emploi restent non pourvues. Comment remédier à cette situation ? La réponse d’André Martin, au micro de Charlotte David.

Écouter le podcast

« On va devoir travailler sur tous les freins : le premier, c’est celui de la mobilité. Il y a des demandeurs d’emploi sur le territoire, mais ils ne sont pas là où sont les entreprises qui recherchent de la main d’œuvre. Il y a aussi une problématique d’image des métiers : l’industrie alimentaire ne fait peut-être pas rêver, mais les métiers et les modes de production ont changé, donc il faut vraiment que, avec les fédérations, nous communiquions sur ce sujet, et le chantier de l’orientation que nous allons lancer va devoir y répondre ».

Deux outils pour celles et ceux qui sont tentés par l’apprentissage : le site www.apprentissage-paysdelaloire.fr qui propose des offres de contrats d’apprentissage et permet d’évaluer le montant des aides, pour les entreprises comme pour les apprentis. Et l’Apprentibus, qui entamera en janvier 2018 un tour de la région des collèges et des salons de l’orientation.

Voyagez en TER en décembre, pour 6 euros !

C’est moins cher que le traineau ! Pour faire vos courses de Noël pensez aux TER cette année, il vous en coutera seulement 6 euros si vous montez le week-end dans un TER des de la Loire. Une offre de la SCNF et de la Région, accessible au départ de toutes les gares en direction des grandes villes, Nantes, Saint-Nazaire, Angers, Laval, La Roche, Le Mans et Saumur…
Les réservations ont débuté hier sur le site : paysdelaloire.ter.sncf.com