Sur place ou à emporter

LES ATELIERS POUR CONSTRUIRE UNE EOLIENNE DANS SON JARDIN

Aujourd'hui une question de Claire de Lannion ...
« j'ai vu qu'il existait des ateliers pour apprendre à fabriquer son éolienne à installer dans son jardin ... est-ce que c'est difficile à construire ... et combien ça coûte ?? »

Oui, c'est vrai que c'est un peu un rêve d'avoir son éolienne, produire soi-même une partie de l'électricité que l’on consomme.
Alors, ces ateliers sont en 3 volets :
- Atelier bois : pour construire les pales
- Atelier mécanique pour la nacelle
- Atelier électrique pour construire la génératrice ..
on construit vraiment l'éolienne de A à Z ...
Théoriquement, Claire, ces ateliers sont ouverts à tous ... l'idée est d'apprendre, pas besoin alors d'être un grand bricoleur, mais il faut tout de même être un minimum dégourdi ...
Laurent Aubertin est spécialiste de l’éolienne et il anime ces ateliers-conférence

Aujourd'hui une question de Claire de Lannion ... « j'ai vu qu'il existait des ateliers pour apprendre à fabriquer son éolienne à installer dans son jardin ... est-ce que c'est difficile à construire ... et combien ça coûte ?? » Oui, c'est vrai que c'est un peu un rêve d'avoir son éolienne, produire soi-même une partie de l'électricité que l’on consomme. Alors, ces ateliers sont en 3 volets : - Atelier bois : pour construire les pales - Atelier mécanique pour la nacelle- Atelier électrique pour construire la génératrice .. on construit vraiment l'éolienne de A à Z ... Théoriquement, Claire, ces ateliers sont ouverts à tous ... l'idée est d'apprendre, pas besoin alors d'être un grand bricoleur, mais il faut tout de même être un minimum dégourdi ...

Laurent Aubertin est spécialiste de l’éolienne et il anime ces ateliers-conférence

22 mai 2019

Hit West vous explique ce qui rend les ados accros à Fortnite

On parle aujourd'hui de Fortnite. On va essayer de comprendre pourquoi les ados sont complètement dingues de ce jeu vidéo. Katell Lagré  … "Ils sont même accros on peut le dire à ce jeu de combat. Et pas que les adolescents. On voit des élèves de primaire qui jouent énormément. Cela fait un peu moins de deux ans que la folie « Fortnite » a déferlé sur la planète.
On estime qu’il y a aujourd’hui plus de 200 millions de joueurs, tous obsédés par leur désir d’être l’unique survivant sur une île déserte. Alors on va rassurer un peu les parents : Fortnite c’est un peu une guerre de Bisounours. Rien à voir avec les jeux ultra violents comme. « Call of Duty » ou « World of Warcraft ».
Le scénario c’est le suivant : Cent joueurs parachutés sur une île déserte qui doivent s’éliminer et le survivant gagne.
Mais à la mode « Fortnite », quand on tue un ennemi le vainqueur se trémousse sur des danses loufoques qu’on retrouve dans les cours de récré et même sur les terrains de foot.
Ce que font Griezman et Umtiti pour célébrer un but c’est du « Fortnite ». Donc le jeu en lui-même n’est pas dangereux mais les heures qu’on y passe oui … Et pourquoi ça rend accro ? Pour plein de raisons. Des psys se sont penchés sur la question. Ce qui crée l’addiction à Fortnite c’est notamment que les parties sont très courtes, quelques minutes seulement, ce qui pousse les joueurs à recommencer jusqu'à remporter la mise. Autre raison : Fortnite est gratuit et on peut y jouer sur plein de supports (PC, Playstation 4, Xbox, Nintendo Switch, iOS et Android) donc toute la journée si on veut … Alors qu’est ce qu’on fait face à un enfant qui joue trop ? Certains parents se tournent vers des centres de désintoxication pour faire décrocher leurs enfants.
Mais sans en arriver là, les spécialistes recommandent d'instaurer un couvre-feu digital, avec des horaires de jeu établis et une interdiction stricte au moment du coucher et dans la nuit."

On parle aujourd'hui de Fortnite. On va essayer de comprendre pourquoi les ados sont complètement dingues de ce jeu vidéo. Katell Lagré  …

"Ils sont même accros on peut le dire à ce jeu de combat. Et pas que les adolescents. On voit des élèves de primaire qui jouent énormément. Cela fait un peu moins de deux ans que la folie « Fortnite » a déferlé sur la planète.On estime qu’il y a aujourd’hui plus de 200 millions de joueurs, tous obsédés par leur désir d’être l’unique survivant sur une île déserte.

Alors on va rassurer un peu les parents : Fortnite c’est un peu une guerre de Bisounours. Rien à voir avec les jeux ultra violents comme. « Call of Duty » ou « World of Warcraft ». Le scénario c’est le suivant : Cent joueurs parachutés sur une île déserte qui doivent s’éliminer et le survivant gagne.Mais à la mode « Fortnite », quand on tue un ennemi le vainqueur se trémousse sur des danses loufoques qu’on retrouve dans les cours de récré et même sur les terrains de foot.Ce que font Griezman et Umtiti pour célébrer un but c’est du « Fortnite ». Donc le jeu en lui-même n’est pas dangereux mais les heures qu’on y passe oui …

Et pourquoi ça rend accro ?

Pour plein de raisons. Des psys se sont penchés sur la question. Ce qui crée l’addiction à Fortnite c’est notamment que les parties sont très courtes, quelques minutes seulement, ce qui pousse les joueurs à recommencer jusqu'à remporter la mise.

Autre raison : Fortnite est gratuit et on peut y jouer sur plein de supports (PC, Playstation 4, Xbox, Nintendo Switch, iOS et Android) donc toute la journée si on veut …

Alors qu’est ce qu’on fait face à un enfant qui joue trop ?

Certains parents se tournent vers des centres de désintoxication pour faire décrocher leurs enfants. Mais sans en arriver là, les spécialistes recommandent d'instaurer un couvre-feu digital, avec des horaires de jeu établis et une interdiction stricte au moment du coucher et dans la nuit." 

21 mai 2019