Voilà la nouvelle gare de Rennes !

23 janvier 2019 à 16h06 par Katell LAGRE

La gare de Rennes commence à dévoiler son nouveau visage ..

HIT WEST

Entamés il y a trois ans, les travaux de la gare de Rennes seront bientôt terminés, et une grand partie des échafaudages viennent d'être retirés.

De quoi découvrir les formes toutes en ondulations de la nouvelle gare, sa structure métallique et sa toiture étonnante, que nous présente Pascal Croce, directeur du projet chez SNCF Gares & connexions :

Écouter le podcast
"Ici on est donc sous la toiture en ETFE : ce sont des coussins en matière plastique, gonflés avec de l'air, il y a une pression en permanence. Cela permet d'isoler et de faire entrer un maximum de lumière. Ce n'est pas fragile, et c'est très léger, d'où une structure métallique très fine, très épurée.."

Béton et métal sont très présents, mais le bois a aussi été largement utilisé, et pas seulement comme décoration :

Écouter le podcast
"On voit l'arrivée d'un poteau, et ses branches en chêne massif, qui soutiennent l'intégralité de la charpente métallique. Pour le sol, sur la dalle au-dessus des voies, on a utilisé des lames de bambou, cela donne un aspect qualitatif et chaleureux à la gare, qui est repris aussi par les faux plafonds en bois.."

Maintenant que les travaux s'achèvent, l'interconnexion fluide entre les différents modes de transport apparaît, particulièrement au niveau 1, le niveau bas :

Écouter le podcast
"On a coupé l'ancienne dalle qui couvrait la sortie du métro : le métro entre directement dans la gare. Ici on est connecté à tous les modes de transport : côté rampe nord, on accède directement à la ville et aux bus urbains, les deux lignes de métro, les liaisons avec les trains, la gare routière.."

Le nouveau quartier de la gare, baptisé "EuroRennes" prend forme : des tours de bureaux, des logements et des commerces sortent de terre autour de la gare. Mais les architectes souhaitent modeler un paysage urbain accueillant et vert, en végétalisant la colline artificielle du parvis nord de la gare, comme le souligne Etienne Tricaud, l'un des architectes en charge du projet :

Écouter le podcast
"C'était vraiment la volonté de créer une sorte de parc, qui rende très naturel le lien entre les deux côtés de la ville. Faire cesser cette coupure très forte amenée par le chemin de fer au XIXème siècle était extrêmement important pour la ville, et le projet y répond bien : ce paysage sera un paysage que l'on pourra parcourir, comme on se promène sur des landes, sur des collines.."

Cette transformation de la gare de Rennes s'inscrit dans le vaste plan de réorganisation des gares bretonnes, pour accompagner et amplifier l'effet LGV :

Écouter le podcast
"La LGV a permis cet apport supplémentaire de voyageurs, et a fait de Rennes vraiment la porte d'entrée de la Bretagne. Le TER au départ de la gare de Rennes dessert l'ensemble du territoire breton, cela permet de faire profiter l'ensemble des bretons su gain de temps entre Rennes et Paris.."

Les travaux seront achevés fin février, pour une inauguration prévue en juin. Coût total des travaux : 122 millions d'euros.

Reportage de Yann Launay.