Vigilance : les bonnes pratiques sur la plage, ou en mer

4 août 2020 à 3h05 par Dolorès CHARLES

Le « Beach Tour 2020 » rejoint de nouveau la baie du Pouliguen ces trois prochains jours, pour informer les estivants des risques de noyade et pour donner les bonnes pratiques en matière aquatique et nautique.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

Après un premier arrêt du 21 au 23 juillet, le « Beach Tour » rejoint de nouveau la baie du Pouliguen, en Loire-Atlantique ce mardi (4 août) pour trois jours (jusqu’au jeudi 6 août). Une opération menée avec Hit West par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale 44, accompagnée des affaires maritimes, ou des collectivités (Pornichet, La Baule et Le Pouliguen), pour prévenir les risques de noyaDe et diffuser les bonnes pratiques en matière d’activités nautiques et aquatiques.

Démonstrations de sauvetage et ateliers de secourisme

Sur place, vous trouverez des stands de sensibilisation grand public, des démonstrations de sauvetage, des ateliers de secourisme ou des jeux. La SNSM est bien sûr présente, pour conseiller notamment les parents face aux risques de noyade des enfants. Thierry Caudal, le président de la station SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) de Pornichet :

Écouter le podcast

« On insiste toujours nous sur le port du gilet, il n’est pas obligatoire mais il est fortement recommandé, en particulier pour les enfants. On assiste régulièrement à des situations qui nous paraissent « accidentogènes » notamment des enfants qu'on peut voir à l'avant des navires… des bateaux qui peuvent aller très vite et on voit trois - quatre enfants qui sont sur l'avant face aux vagues. Pour nous, ce sont vraiment des conditions terribles. Faites attention à la gestion des enfants sur des bateaux ils ont envie de s'amuser mais il faut faire attention et essayer de les maintenir dans un endroit à peu près calme ou alors diminuez sa vitesse, stoppez le bateau et leur permettre de faire leurs loisirs nautiques comme ils le souhaitent. »

noyade-enfant@pixabay.jpg (1.12 MB)

Cette opération innovante et soutenue par le ministère des sports, fait suite aux résultats de l’enquête Noyade 2018 (41 % de noyades accidentelles ont lieu en mer) et à l’accident mortel en bouée tractée qui a eu lieu dans la baie du Pouliguen l’été dernier. Un des conseils à retenir si vous naviguez, le port du gilet de sauvetage avant même de monter sur le bateau...

Écouter le podcast

« L’accidentologie des noyades sur ce laps de temps, ce vecteur entre le quai et le bateau (est important) Effectivement, les gens n’ont pas l'habitude de porter des gilets et on a pas mal d'accident tout au long de l'année, notamment en période hivernale quand les températures de la mer sont un petit peu fraîches. On n’y pense pas souvent mais le port du gilet ne commence pas à bord du bateau mais à partir du moment où vous mettez les pieds sur un moyen nautique, même si c’est une petite annexe qui fait un mètre de long avec le ravitaillement à l'intérieur on peut se renverser très rapidement et les conséquences là également peuvent être terribles. »

Autre conseil à retenir avant de partir en mer, le pilote du bateau ne doit pas seul connaître les règles de base en mer, il doit en informer les navigants, et bien sûr être responsable de ses actes :

Écouter le podcast

« Il faut absolument quand vous partez avec quelqu'un donner un minimum d'informations au reste de l'équipage pour qu’il puisse au moins stopper le bateau et donner l'alerte, et puis effectivement ne pas faire n'importe quoi sur l’eau, car les conséquences peuvent rapidement tourner au drame… C’est un milieu naturel, les conditions changent, on a des marées, et le vent peut se lever rapidement… Il faut garder à l'esprit qu'il faut toujours essayer de maîtriser sa sortie en mer, donc ça sous-entend que l'on fait la fête d'accord mais en faisant attention. On a pas mal d’accidents depuis quelques années avec des personnes qui n'étaient pas en état de ramener le bateau dans des conditions normales. »

Vigilance : maître-mot de ces vacances

Sur la plage, les parents sont nombreux à laisser leurs enfants sous la vigilance des maîtres-nageurs ou surveillants de la SNSM, mais ils doivent garder un œil sur eux ! Le sapeur-pompier professionnel de La Baule (MNS) David Douai :

Écouter le podcast

« La première chose c'est déjà d'avoir la vigilance envers ses enfants, bien trop souvent on a des parents qui laissent les enfants aller se baigner en étant rassurés j'ai envie de dire par le fait que la plage le plan d'où soient surveillés par un maître-nageur. Or, la première vigilance doit être assurée par les parents … Ensuite, on a des personnes qui partent faire de la chasse sous-marine et qui vont partir pour un temps donné sans donner une heure de retour, ni un lieu et donc c’est aussi prévenir la famille ou un ami proche, du lieu et de l’heure maximale de retour pour pouvoir donner une alerte si toutefois la personne n'est pas revenue. »

Que ce soit sur la plage ou en piscine privée, les parents doivent garder un œil sur leurs enfants, et les adultes ne sont pas à l’abri d’un malaise, il faut donc rester vigilant à chaque instant :

Écouter le podcast

« Bon il y a des règles de barrières et de protection de surface par des volets coulissants, qui permettent de protéger, mais c'est aussi d'éduquer les enfants, et puis après j'ai envie de dire que c’est une surveillance constante des enfants pour éviter qu'ils ne soient tout seul(s) dans cette piscine. Il ne faut pas se garantir d'une sécurité juste avec des brassards ou une bouée. Des enfants dans l'eau c’est une vigilance constante des parents… et puis après sur des personnes plus adultes, on n’est pas à l'abri d’accidents aussi, cela peut être un malaise cardiaque ou quelqu'un qui de façon traumatique se cogne la tête en faisant une plongée. La sécurité est permanente quelle que soit la catégorie d'âge. »

Cet été, Hit West est partenaire de la DDCS 44 avec des podcasts natifs à retrouver sur notre site, sur les bonnes pratiques à avoir en matière d’activités nautiques et aquatiques.

PROGRAMME 4 + 6 AOUT A PORNICHET

Rendez-vous à proximité du poste de secours Poincaré (10h30-12h30 et 14h30-19h) : tests d’aisance pour les enfants avec les MNS (Maîtres-Nageurs Sauveteurs), animations « Beach flag » pour tous, initiation des enfants au sauvetage sportif avec « bouée tube » et « rescue board », démonstrations de percussion de radeau par la SNSM, puis de sauvetage au filin par les MNS.

PROGRAMME 5 AOUT A LA BAULE

Rendez-vous à proximité du poste de secours Concorde entre 12h30 et 19h : animations « Beach flag » pour tous, avec les sauveteurs aquatiques, tests d’aisance pour les enfants, démonstration de percussion de radeau par la SNSM, initiation des enfants au sauvetage sportif avec « bouée tube » et « rescue board », et démonstration de sauvetage au filin par les MNS.

Entrée libre et inscriptions sur place.