Actualités régionales

Vendée Globe : un record médiatique mais pas sportif !

08 décembre 2020 à 16h32 Par Alexandra BRUNOIS
Un mois après le départ du Vendée Globe, les organisateurs ont fait un premier bilan de la 9ème édition cet après-midi aux Sables d’Olonne. Une chose est sûre pour eux, cette édition 2020-2021 ne sera pas celle du record sportif mais plutôt celle du record médiatique ! Alexandra Brunois…

Écouter le podcast

"C’est LA satisfaction du Président du Département de Vendée, Yves Auvinet… Confinement oblige, le départ de ce 9ème Vendée Globe a été très suivi médiatiquement le 8 novembre dernier. 41 chaînes de télévision ont diffusé le direct de la course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. 190 pays ont retransmis des images de ce Vendée Globe… Mieux qu’en 2016 !

Le Vendée Globe 2020 fait des émules sur les réseaux sociaux avec 400 mille fans de plus ! Et grosse réussite également le jeu Virtual Regatta qui permet aux internautes de faire la course avec les skippers… On en est à près d’un million de joueurs… plus de 975 mille inscrits c’est deux fois plus que lors de la précédente édition.

LE bémol de ce 9ème Vendée Globe, c’est évidemment le côté sportif… le record ne sera pas battu, les 74 jours de course d’Armel Le Cléac’h en 2017 sur Banque Populaire. La faute à la météo moins clémente qu’il y a 4 ans (et malgré les avancées techniques). Mais pour Jacques Caraës, le directeur de course, « la course est belle, l’aventure continue et le vainqueur sera quelqu’un d’exceptionnel »… dans la voile c’est comme ça, « c’est LA nature qui commande ».

Notons que cette 9ème édition du Vendée Globe compte tout de même moins d’abandons qu’en 2016 au même moment (15% de la flotte, 5 abandons).

Et il reste encore la possibilité de battre un record : celui de la distance parcourue en 24h et peut-être pourquoi pas pour Charlie Dalin. Le skipper d’Apivia en tête ce mardi soir avec plus de 250 milles devant Thomas Ruyant (LinkedOut). Yannick Bestaven (Maître Coq IV) complète le podium plus de 360 milles derrière le leader. Pip Hare sur Medallia elle a franchi le Cap de Bonne Espérance ce jeudi en 22ème position.

Le jury international lui doit statuer dans les prochains jours pour accorder un bonus de temps à l’arrivée aux 3 skippers qui se sont déroutés pour sauver Kevin Escoffier (Jean Le Cam, Yannick Bestaven et Boris Hermann, Sébastien Simon ayant abandonné).