Bretagne

Vacances d'hiver : on loue les skis avant de partir !

14 février 2020 à 06h18 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

A l'approche des vacances d'hiver, on parle grands départs, montagne, et location de skis sur Hit West.

L’heure des vacances a sonné ce soir pour nos chérubins. Deux semaines de vacances d’hiver, qui feront du bien aux organismes. Repos, grand air et raclette. Si vous prenez la route, il risque d’y avoir un peu plus de monde ce soir au sortir des grandes agglomérations (et en Ile de France). Drapeau rouge selon Bison Futé pour les départs ce samedi, et orange pour les retours dans les régions Bourgogne et Rhône Alpes (Est). Sinon la circulation sera ailleurs fluide ce week-end.

Et si on louait les skis !

A quelques heures du départ, il est temps de préparer les valises pour partir à la montagne. Il est même possible de partir avec ses skis, loués à Rennes ou à Nantes. Tous les amateurs ont en souvenir l’attente chez le loueur de matériel, après les heures passées sur la route. Ce rituel est de l’histoire ancienne pour celles et ceux qui s’équipent chez Hervé Morel, gérant de Locaski 44. Depuis 12 ans, il loue des packs entiers depuis sa boutique installée à Sainte-Luce-sur-Loire près de Nantes. Les clients passent les prendre, avant de prendre la route.

Écouter le podcast

"L'avantage de les louer sur Nantes, c'est de les avoir déjà dans sa voiture, de ne pas faire la queue en arrivant, de pré commander sur Internet et de ré-essayer ses chaussures dans un magasin où il y aura sans doute pas mal de monde en arrivant... Il y a aussi l'aspect tarif qui n'est pas à négliger puisque l'on va du simple au double véritablement. Pour les périodes scolaires, le tarif maximum adulte chez moi c'est 60 euros (ski chaussures bâtons) contre une centaine d'euros en station."

"J'arrive en station et je peux skier tout de suite..."

De nombreux clients n’hésitent pas à faire des kilomètres pour profiter des offres d’Hervé et se débarrasser de cette « corvée ».

Écouter le podcast

"... Tout simplement on a trouvé le moins cher ici. Nantes c'est loin, c'est à 40 minutes de chez nous mais il vaut mieux faire de la route car ça vaut le coup, 50 euros le snow.. c'est pratique de prendre ses skis là et de ne pas faire la queue en station... J'arrive et moi je peux skier tout de suite... "

Le succès ne se dément pas

Et le succès ne faiblit pas. Les contraintes de transport sont facilitées par le loueur qui propose des housses de protection et des rails pour les voitures et le « bon plan » fonctionne parfaitement grâce au bouche-à-oreille.

Écouter le podcast

"La formule est rôdée depuis pas mal d'années, les clients me suivent et me resuivent, et ils emmènent souvent le tonton, la tatate, etc. Chez moi, pour avoir des skis pour les vacances de février c'est septembre / octobre les réservations. Aux vacances de la toussaint, c'est déjà complet ! Je dirais que les gens partent de plus en plus mais pour rien au monde ils ne louperaient cette semaine de vacances, et il y a une forte demande oui..."

ski-932188_1920.jpg (1.64 MB)

Des casques pour enfants et adultes

La demande évolue peu au fil de sans. Les skis, notamment pour les enfants, sont toujours une grosse partie de la demande. Viennent ensuite les snowbords… Et les casques. Oublié il y a encore quelques années, l’accessoire est désormais largement demandé.

Écouter le podcast

Il y a 12 ans ici, je n'en faisais quasiment pas, à part pour les enfants car c'était associé mais les adultes très peu. Mais au fil du temps, les gens se responsabilisent, et il y a aussi des accidents qui font réfléchir, parfois les gens se percutent sur les pistes ou voient des accidents autour d'eux... Aujourd'hui, j'ai peut être 70 à 80 casques adultes contre 10 il y a 12 ans..."

Et ce n’est pas parce qu’on est à l’ouest, que le service est différent. Chaque équipement est vérifié et remis en état entre chaque location, de la même manière qu’en station. Entre 2 locations, Hervé est donc sur ses machines, à entretenir les skis.

Écouter le podcast

"... On vient reboucher à chaque utilisation, le ski est refait pour le client qui suit. Ce surplus de matière passe en ponçage et on vient réaffuter l'écart aussi ... pour redonner du tranchant aux skis, et pour de l'accroche aux skis. La dernière phase sera celle du fartage, l'essentiel du temps du "skiman" que je suis..."

Un reportage d'Emilie Plantard. Vous retrouvez la boutique Locaski 44 à Sainte Luce sur Loire, rue du moulin des Landes.