Une rentrée 2020 sous le signe du Covid

1er septembre 2020 à 7h21 par Alexandra BRUNOIS

Les élèves et les enseignants ont fait leur rentrée ce matin pour la plupart des établissements dans l'Ouest. Une rentrée particulière sous le signe du Covid-19 et une perception différente pour les parents, enseignants et élèves. Reportage de Simon Reungoat à Nantes.

HIT WEST
Crédit: Yann Launay (Archives)

A vos cartables : la rentrée des classes, c'est à partir d'aujourd'hui! Les 12 millions d’élèves sont attendus sur les bancs de l’école ce mardi un peu partout en France. Une rentrée sous le signe de la crise sanitaire !

A l'occasion de cette rentrée scolaire un peu particulière, Simon Reungoat s'est rendu devant l'école maternelle Docteur Teillais à Nantes pour recueillir les impressions des parents, qui faisaient pour certains leur première rentrée !

Écouter le podcast

« Il faut s’habituer maintenant aux nouveaux horaires, les consignes on les connaît, c’est les horaires qu’il faut apprendre à respecter… C’est un peu stressant on va dire. Toutes les mesures, on ne sait pas trop, là par exemple aujourd’hui, ils ne seront que 5 élèves, ça se fait sur 3 jours. Ce n’est qu’un parent, ma femme n’a pas pu venir, ils nous ont dit c’est soit le père, soit la mère, mais pas les deux en même temps… On s’est déjà habitués à la fin de l’année dernière, c’était déjà comme ça, on mettait les masques, il fallait qu’ils respectent les distances, se laver les mains tout le temps, pas faire de câlins. On prend ça avec philosophie surtout que ça les angoisse si on s’inquiète, donc ça ne sert à rien de s’inquiéter ».

Devant l'école primaire François Dallet à Nantes, le petit Loïc, 7ans, attendait impatiemment de découvrir sa classe de CM1 !

Écouter le podcast

« Loïc tu est content de reprendre l’école ? Oui parce que ça faisait longtemps que je ne suis pas allé à l’école et aussi après l’école il va me donner un paquet de cartes Pokémon ! Et il y a plein de copains et de copines, je vais même retrouver mon meilleur ami Boubacar… et aussi son amoureuse… Oh noooon fallait pas le dire… »

LA PRE-RENTREE ET LA RENTREE DES ENSEIGNANTS

La pré-rentrée des enseignants a été particulière cette année… rien à voir avec celle des autres années ! C’est le cas pour Chloé, enseignante depuis 10 ans qqui retrouve ses élèves de CM2 cette année. Elle est au micro d'Alexandra Brunois

Écouter le podcast
« Non ça ne va pas être une pré-rentrée normale parce qu’il va y avoir quand même un petit côté anxiogène… est-ce qu’on va pas devoir tout remettre sur le tapis et deux jours après tout recommencer. Il va quand même falloir, même si le protocole sanitaire ne nous l’impose pas, distancer à minima les élèves, revoir sa structure de classe, revoir son plan de classe, revoir son mode de fonctionnement vis-à-vis du matériel collectif aussi, comment va-t-on gérer ça… donc non ça ne va pas être une pré-rentrée comme d’habitude non, ça sera une pré-rentrée avec l’esprit covid présent constamment ».

Une rentrée particulière après deux mois de confinement, des cours à distance, certains élèves qui n’ont pas retrouvé les bancs de l’école en mai et juin et d’autres qui étaient en effectifs plus que réduits… Les enseignants vont devoir ajuster leur discours de bienvenue en cette rentrée 2020. C’est le cas de Chloé, professeur des écoles en CM2.

Écouter le podcast
« Je vais leur dire que tout simplement on est là pour eux, qu’on va faire en sorte que tout se passe au mieux… L’école ne doit pas venir un lieu anxiogène même s’ils vont côtoyer leurs camarades, d’autres adultes… que bien entendu les mesures d’hygiène elles doivent être appliquées à l’école mais aussi à la maison, qu’on doit jouer le jeu partout, parce que sinon ce n’est pas être bienveillants vis-à-vis des autres, et je vais leur dire surtout que vis-à-vis des apprentissages, on est là pour eux et qu’on ne les laissera pas tomber et qu’on repartira de là où ils en sont ».

Une rentrée particulière après deux mois de confinement, des cours à distance, certains élèves qui n’ont pas retrouvé les bancs de l’école en mai et juin et d’autres qui étaient en effectifs plus que réduits… Il va falloir pour beaucoup d’élèves rattraper le retard accumulés dans les apprentissages… Chloé enseignante de CM2 s’y prépare !

Écouter le podcast
« De toute façon, ça va très vite se sentir… sur les fondamentaux, on va très vite savoir où ils en sont, donc effectivement, on ne peut pas faire page blanche de ce qui s’est passé et faire comme si de rien n’était… Non, non, il faut aussi les rassurer et je pense que c’est aussi en les rassurant dès le départ et peut-être en reprenant certaines choses afin qu’ils se sentent dans une atmosphère de classe sereine qu’on pourra peut-être avancé, pas un peu plus vite mais rattraper le retard ».