Une offre de dédommagement pour les Mistral non livrés

18 mai 2015 à 4h23 par La rédaction

HIT WEST
Les BPC Mistral ne seront pas livrés à la Russie. Une offre de dédommagement a été transmise à Moscou pour la non-livraison des navires de guerre, construits et toujours à quai à Saint-Nazaire. L’offre est en négociation. Les deux pays ne semblent pas d’accord sur le montant du dédommagement et la possibilité pour l’heure pour Paris de revendre ces bateaux à un autre pays. Le député européen de l’Ouest, FN, Gilles Lebreton s’indigne de ce revirement. Pour lui, cela va coûter cher. Le frontiste s’interroge aussi de l’image donnée de la France qui (je cite) n’honore pas ses contrats et ne respecte pas sa parole.