Une navette autonome, électrique et gratuite, testée à Nantes !

23 mai 2018 à 3h24 par Dolorès CHARLES

Un nouveau mode de transport est testé depuis cette semaine Nantes, sans passager, c'est la navette autonome sans chauffeur et 100% électrique de la TAN. 10 jours de tests avant d'être lancée le 1er juin.

HIT WEST
Crédit: Alexis Bédu

C’est la navette autonome de la TAN ! Au 1er juin, un nouveau moyen de transport plutôt original sera expérimenté à Nantes. Il s'agit d'une navette autonome, sans chauffeur et 100% électrique. Elle pourra transporter une quinzaine de personnes, entre la gare maritime et la carrière Misery où se trouve actuellement l’événement « Complètement Nantes », avec Hit West. Francky Trichet adjoint au maire de Nantes, en charge du numérique et de l'innovation nous explique les objectifs de cette navette.

Écouter le podcast

« C'est un peu la mobilité de demain. Il s'agit d'une navette triplement autonome. Parce qu'il n'y a pas de chauffeur. Puis grâce à une route en photovoltaïque, on va produire de l'énergie pour alimenter la navette. La troisième autonomie, c'est au niveau de l’interaction. Elle pourra interagir avec son environnement proche. Vous lèverez le bras, elle vous reconnaîtra, elle s'arrêtera et pourra vous prendre ».

Une navette issue d'une technologie bien particulière. Comment fait-elle pour éviter les obstacles par exemple ? Ecoutez les explications deNicolas Decrémier, directeur marketing de la société Navya qui a conçu le véhicule.

Écouter le podcast

« On utilise un certains nombres de capteurs sur le véhicule qui servent d'une part à se localiser, à se repérer dans son environnement et d'autre part à regarder tout ce qu'il se passe autour du véhicule pour regarder les obstacles qui se trouvent sur son passage et interagir à ces obstacles. On a vendu déjà plus de 68 véhicules à travers le monde qui ont transporté plus de 200 000 passagers en toute sécurité. On est sur une solution de transport douce, sur des trajets de courtes distances et avec une vitesse limitée puisque ce sont des courtes distances, la vitesse n'a pas d'enjeu ».

10 jours de tests !

Cette navette autonome de la TAN est testée sans public depuis cette semaine, avant d’être mise en route avec le public sur ce site, entre l'arrêt Gare Maritime, quai de la Fosse et la carrière Misery à Chantenay, puis sur d’autres sur Nantes métropole car l'objectif est de la déployer sur d’autres secteurs.