Une fresque contre les tags

9 novembre 2020 à 7h16 par Mathieu LOPINOT

HIT WEST

Un dessin sur un mur de 2m de haut, plus de 10m de long. Cette fresque représente des cochons, des vaches et 2 mains qui nourrissent ces animaux. C’est une fresque pacifique peinte sur les murs d’un silo dans une ferme, celle de la famille Divanac’h à Porzay dans le Finistère. Ce dessin recouvre en fait, un tag de militants animalistes qui s’étaient introduits sur l’exploitation en août dernier, et écrit sur ce mur : « Élevage = nazisme », « Auschwitz n’a jamais fermé ».





Une fresque en réponse aux antispécistes Des militants animalistes et antispécistes s’étaient introduits, dans la nuit...


Publiée par Philippe Guilbert sur Vendredi 6 novembre 2020



Des mots pour dénoncer l’élevage et les conditions des animaux. A ce moment plusieurs fermes de l’ouest avaient été ciblées. La famille Divanac’h a décidé de répondre à ce message tagué en rouge, par cette fresque, représentant des animaux et ce message : « Nourrir notre humanité ».