Une entreprise aux USA paye ses salariés pour partir en vacances

18 octobre 2019 à 4h34 par Mathieu LOPINOT

La société, spécialisée dans la gestion des fichiers clients des entreprises, verse à ses salariés une prime de 6.800 euros chaque année depuis 7 ans.

HIT WEST
Crédit: pixabay

un patron pousse ses salariés à partir en vacances. Seule condition pour bénéficier de cette prime : ne répondre à aucun appel en rapport avec le travail et s'abstenir de lire ses mails professionnels. Bref, déconnecter. Objectif du directeur : améliorer les performances de ses salariés. Selon lui, ceux qui reviennent de vacances reprennent le travail avec beaucoup plus d'enthousiasme et travaillent plus dur.
Il faut dire qu'en la matière, les États-Unis ne sont pas comme les autres. C'est "le pays sans vacances"
pas de congés payés .. les vacances dépendent des accords entre employeurs et employés, et non de la loi. Résultat, l'an dernier, les Américains ont posé en moyenne 17 jours de congés. En France, on est au moins à 30 jours par an pour un salarié à plein temps. Et même quand ils ont des congés payés, beaucoup d'Américains ne les prennent pas. 54% d'entre eux expliquent se sentir coupables à l'idée de poser leurs vacances.