Une deuxième vie pour vos sapins de Noël !

4 janvier 2019 à 5h55 par Dolorès CHARLES

lls font désormais partie du paysage, pendant les premiers jours de l'année : les "enclos à sapins" sont de plus en nombreux, dans l'Ouest. Objectif : collecter les sapins de Noël, pour éviter qu'ils ne viennent encombrer trottoirs et déchetteries, et leur donner une deuxième vie !

HIT WEST
Sapin Malin 2019
Crédit: Yann Launay

A Brest et à Rennes, c'est l'association "Vert le Jardin" qui organise la collecte et le broyage des sapins, sur place, dans les centres-villes et dans des communes périphériques, comme l'explique Karine Roudaut, animatrice à l'association "Vert le Jardin", à Brest, au micro de Yann Launay.

Écouter le podcast

"Vous pouvez venir en libre accès pour récupérer le broyat le jour de l'opération sur votre commune ou votre quartier : vous venez avec un sac ou une remorque, et on chargera tout ça avec vous. Sinon le broyat est récupéré par l'association, pour être mis à la disposition des jardins partagés. [Et ça marche le nombre de sapins broyés et collectés augmente ] Entre 2017 et 2018, on est passé de 6000 à plus de 7000 sapins collectés - c'est très important sur Brest métropole : pour l'an dernier c'est 52 tonnes de végétaux évités dans les déchetteries et cela évite aussi que les sapins ne traînent dans les rues."

"Les sapins sont une ressource"

Les jours de broyage, des membres de l'association accueillent le public pour donner des conseils sur les façons d'utiliser ce sapin broyé. Pour l'association Vert le Jardin, il ne faut pas voir ces sapins de Noël deséchés, déplumés, comme des déchets, mais comme une ressource.

Écouter le podcast

"Ce n'est vraiment pas un déchet, le broyat peut être valorisé autant dans son jardin, pour mettre dans ses allées, que pour éviter de marcher dans la boue, ou tout simplement pour aller à son potager. Nous à l'association, on l'utilise également pour mettre autour des composteurs. Le sapin reste quand même assez acide en général, donc on ne peut pas le mettre dans son potager classique, car il pourrait nuire à certains légumes, mais on peut le mettre autour des plants de bruyère, des plants de fraisiers et dans les allées cela fonctionne très bien aussi, car il empêche vraiment les mauvaises herbes de pousser...

[Et le sapin broyé, on peut l'utiliser aussi en compost ]

On a beau dire que le sapin est trop acide, mais finalement en petite quantité, on voit que cela se décompose bien, s'il est mélangé à d'autres végétaux, des feuilles morte ou des déchets de cuisine, cela fonctionne plutôt très bien.

[A condition de réussir son mélange. ]

En fait pour qu'un compost soit bien équilibré, c'est un peu comme nous " on dit manger 5 fruits et légumes par jour" j'aurais tendance à dire que pour le compost il faut aussi mettre des aliments variés et équilibrés : un peu de déchets de cuisine, de jardin, des épluchures de fruits, de légumes des feuilles mortes, un peu de branches de sapin, ce n'est pas gênant non plus. Voilà, du moment qu'on équilibre. Je n'ai pas de proportion à donner  puisque l'on dit 50% environ de déchets mous et humides et 50% de déchets secs et durs, mais après chacun fait en fonction de ce qu'il a aussi à la maison."

L'opération "Sapin malin", c'est du 5 au 19 janvier à Brest, et du 6 au 19 à Rennes.

Tous les détails, tous les rendez-vous "broyage" sur le site vertlejardin.fr

Si vous habitez le pays de Brest, et que votre sapin de Noël peut être replanté, alors vous pouvez faire grossir la forêt de la "Ferme à Raymonde", en cours d'aménagement à Guipavas, et voulu par l'association Vert le Jardin comme une "oasis verte pour les générations futures".

Écouter le podcast

"Tout autour de la ferme, c'est une zone d'activité, il y a l'aéroport à côté. Donc c'est vraiment redonner un espace de biodiversité, faire une voie verte dans cet espace d'activité industrielle, et aussi permettre à tout le monde de se dire "j'ai participé à la sauvegarde de mon environnement". Concrètement soit les gens achètent un arbre et viennent le planter à la ferme, cela permet de rénover la ferme et de faire vivre le lieu, soit certaines personnes nous font des dons. On accepte des dons d'arbres : autant des fruitiers, que des chênes, des hêtres... que des sapins qui pourront récupérer après l'opération puisque souvent on achète des sapins avec des racines et si on ne sait pas où le mettre ce sapin avec ses racines, on peut aussi le planter à la ferme à Raymonde. Il suffit de nous appeler et on vous expliquera comment ça fonctionne et on vous accompagnera également pour le planter."

Reportage de Yann Launay.

Et en Pays de la Loire ?

C'est aussi l'éternelle question dans la région ligérienne, une fois les festivités de Noël passées, il s'agit de savoir où déposer votre arbre. De nombreuses villes de Nantes aux Sables d'Olonne mettent en place des dépôts et des collectes spécifiques. Le point (non-exhaustif) ci-dessous.