Une 50taine de personnes manifestent pour sortir de l'état d'urgence, à Nantes

23 décembre 2015 à 4h18 par La rédaction

HIT WEST
Elles veulent sortir de l’état d’urgence. Une cinquantaine de personnes s’est réunie hier soir devant la Préfecture à Nantes, à l’appel d’un collectif d’associations, dont la Ligue des Droits de l’Homme et le Mouvement contre le Racisme. Ces organisations dénoncent l’ampleur des atteintes aux libertés et le détournement de l’état d’urgence qui (je cite) « cible des personnes sans aucun lien avec des risques d’attentat ».

Ce matin, le Conseil des ministres débattra de deux sujets : le retrait de la nationalité française aux terroristes binationaux nés en France, et inscrire l'état d'urgence dans la Constitution.

L’état d’urgence… qui se traduit par des contrôles accrus sur les routes. Ce fut le cas hier encore sur l'aire de repos de Pomméniac sur la RN 137 entre Rennes et Nantes où plus d’un millier de véhicules a été contrôlé, et une centaine fouillée.