Un Plan pour l'emploi en Pays de Loire, et un Forum de l'emploi à Cholet

23 mars 2018 à 5h19 par Dolorès CHARLES

La session du Conseil Régional des Pays de la Loire se tient encore aujourd'hui à Nantes. Parmi les mesures adoptées, un plan pour l'emploi, et la transition écologique, et les nouveaux tarifs TER.

HIT WEST
Crédit: Dolorès Charles
La Région des Pays de la Loire, réunie en session plénière à Nantes encore aujourd'hui, lance son plan de bataille pour l’emploi. 43 mesures au total, pour aider les entreprises à innover dans le recrutement, en développant l’usage des réseaux sociaux, ou en augmentant de 30% les entrées en formation des chômeurs, etc. Aujourd’hui, la situation est paradoxale : la reprise est là mais 83% des entreprises (PME et ETI) peinent à recruter. Il y a aussi des disparités : si certains territoires frôlent le plein-emploi (Ancenis, Les Herbiers) avec un taux de chômage proche de 5 %, d’autres territoires (Saumur, Le Mans) ont un taux de chômage qui atteint 9%.


Un Forum de l'emploi à Cholet


A ce titre, la Ville de Cholet organise le premier Forum pour l’emploi du Choletais, au parc des expos de la Meilleraie. On estime à près de 1.500, le nombre de postes non pourvus dans le bassin. Logistique, agro-alimentaire, industrie, etc. des centaines d’offres seront proposées lors de ce job-dating. Des offres souvent en CDI. Recruteurs et candidats pourront échanger sur place. Entrée libre de 8h30 à 18h sans interruption aujourd’hui.


 

Demain c’est aussi l’opération « Jobs d’été et jobs étudiants », pour les 18 / 25 ans. Ça se passe dans la salle des expositions de l’Hôtel de ville de Cholet. De quoi trouver un job saisonnier ou un travail compatible avec ses études. (Les horaires de 8h30 à 12h30).

Ce nouveau plan pour l’emploi de la Région mobilisera près de 246 M€ au titre de la formation professionnelle, ce qui portera l’effort global en faveur de l’emploi à près de 815 millions, soit 45 % du budget.






"Ce plan pour l’emploi propose d’intervenir sur les différentes dimensions de l’emploi avec une boite à outils pour les entreprises, une offre régionale de formation enrichie, des actions pour faire se rencontrer l’offre et la demande et des solutions pour lever les freins périphériques à l’emploi (mobilité, services,…).


Pour les entreprises…

A titre d’exemple, une expérimentation sera menée sur 5 bassins d’emplois : une quinzaine d’entreprises volontaires, ayant des besoins de recrutement, bénéficieront d’un accompagnement individualisé et d’un référent unique qui activera l’ensemble des solutions, pour mettre fin au morcellement institutionnel qui caractérise les politiques de l’emploi.


D’autres mesures permettront d’accompagner les TPE-PME dans leur politique RH, de développer de nouvelles méthodes de recrutement (approche par les compétences, recrutements par simulation des situations de travail), et de trouver des réponses rapides aux besoins immédiats des entreprises. Le dispositif « Pays de la Loire conseil » se diversifiera pour accompagner les

entreprises dans leur réflexion RH. Et une offre « pilote » testera des outils de recrutements digitaux (LinkedIn, Facebook ou le Bon Coin).


Avec la création d’une nouvelle plateforme régionale pour l’emploi, les entreprises pourront par une saisie unique, bénéficier d’une multidiffusion de leur offre afin de mettre en relation les demandeurs d’emploi et les étudiants ligériens avec les entreprises de leur territoire.


Pour les demandeurs d’emplois…


Pour les demandeurs d’emplois les moins qualifiés, la Région augmentera de 30 % le nombre d’entrées en formation dès 2018. En activant le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), 6 837 demandeurs d’emploi des plus fragilisés viendront s’ajouter aux 23 338 places prévues cette année. L’offre de formation sera enrichie pour les séniors, les bénéficiaires du RSA, les salariés récemment recrutés et les créateurs d’entreprises.


Le site Orientation-paysdeloire.fr sera doté de nouvelles fonctionnalités : une fonction « Trip Advisor » et un réseau social mettant en relation les professionnels et les demandeurs d’emplois. Pour faciliter la prise de décision des personnes qui doivent suivre une formation ou faire un essai dans une entreprise un peu éloignée de chez eux, des plateformes de mobilité (co-voiturage, prêt de voiture, vélo,…) seront mises en place dans chaque département sur le modèle ? de WIMOOV déjà active en Sarthe. Une tarification spéciale (-75 %) s’appliquera sur tout le réseau de transport régional. L’enjeu est également d’apporter des solutions de proximité efficaces en étant complémentaire et cohérent avec l’action déjà menée par l’ensemble des partenaires."

Transition écologique et tarifs TER


Au menu de la séance régionale également, l'adoption des nouveaux tarifs TER, et d'un plan en faveur de la transition écologique. 82 actions pour un budget de 353 M€ sur la période 2018-2021.